… et bien moins onéreuse ! Puisque cette IQ en tenue de sport ne vous coûtera “seulement que 19.950€ full op ( sauf boite Multidrive à 1400€ ).

Cette IQ City Racer en tenue de sport est disponible uniquement avec le moteur 1.33 L VVT-I de 99 ch, 123 Nm, BVM6 qui permet à cette microcitadine de pointer à 170 km/h, d’abattre le 0 à 100 km/h en 13.4 secondes pour une consommation mixte de 4.9 L/100 km.

Au programme de cette IQ en tenue de jogging, 4 coloris presque spécifiques qui sont : gris alu, blanc nacré, rouge chilien et un orange Tobasco métallisé qui dynamise l’allure de la mini Toy’; ces coloris sont associés à deux bandes décoratives centrales façon “carbon look”. On découvre des fonds de phares fumés, une nouvelle jupe arrière qui intègre un diffuseur et une sortie d’échappement triangulaire et chromée, des jantes alu 16 pouces gris anthracite, des coques de rétroviseurs “carbon look” et des vitres surteintées.

 

 

Dans l’habitacle, on retrouve les 3.5 places associées à une sellerie mixte cuir noir/tissu gris, un volant cuir, des inserts laqués noir, le système de navigation TNS 350 avec écran tactile couleur de 5.8 pouces et infotrafic, multiconnectivité USB-iPod-carte SD, le Bluetooth, le rétroviseur électrochromatique, la Hifi avec 6 HP et commande au volant.

Bien sur les phares automatiques, le detecteur de pluie, le radar de recul, les 9 airbags, le système Smart Entry & Start ou les rétroviseurs électriques et dégivrants sont de série sur cette IQ City Racer qui calque son niveau d’équipement sur celui de l’IQ². Cette Toyota IQ City Racer est uniquement destinée au marché français et sera disponible dans un premier temps sous la forme d’une série limitée de 300 exemplaires.

Une chose est sure, cette City Racer fera, notamment en orange Tobasco, autant d’effet en ville qu’une Cygnet qui vaut le double du prix de cette version Toyota.

 

Via Toyota.