Toyota vient de suspendre la vente mais aussi la fabrication de 8 modèles vendus aux USA à cause d’un problème de pédale d’accélérateur défectueuse qui risque de rester bloquée en position enfoncée. Ce gros défaut technique avait déjà amené Toyota à lancer un méga rapppel de 2.3 millions de voitures rien qu’aux USA, et il semble que le mal sévisse aussi en Europe …

Toyota va donc cesser provisoirement de construire et de distribuer 8 modèles ( ils représentent 70% des ventes de Toyota aux USA en decembre dernier  ). Il s’agit de :

RAV4, Corolla, Matrix, Avalon, Highlander, Tundra, Sequoia et certaines versions de Camry.

Lexus et Scion ne sont pas concernées par cette mesure tout comme les versions hybrides et les Tacoma, Sienna, Venza, Solara, 4Runner, Yaris, FJ Cruiser, Land Cuiser et certaines versions de la Camry. Cette situation a entrainé une forte chute du cours de l’action Toyota en bourse puisque le titre a perdu 4.26% ce mercredi à la bourse de Tokyo.

Selon les analystes, l’impact financier ne sera pas trop important pour la marque mais c’est surtout l’image de marque qui risque d’en prendre un coup à moyen et long terme. Selon M.Mizuno, analyste du secteur automobile, cette situation vient du fait que la direction de Toyota est obnubilée depuis quelques années par la réduction à tout prix des coûts et cette situation résulterait de la pression qu’exerce Toyota sur ses fournisseurs et sous traitants. En fait ce problème touche d’un coup d’un seul beaucoup de modèles car la marque dans une volonté de rationaliser sa production et de diminuer ses coûts utilise, sur beaucoup de véhicules, les mêmes composants et c’est donc le cas de cette pédale d’accélérateur defectueuse. Certains pensent aussi que Toyota a été trop impatient et trop pressé de devenir numéro mondial et cela s’est fait au détriment de la qualité ( et de son contrôle ) qui est un des éléments du succès et de la réussite de la marque.

Malgré cette suspension de la production, ce rappel massif et l’impact sur l’image, Toyota ne devrait tout de même pas trop pâtir de cette affaire car selon le cabinet IHS Global Insight, les clients américains de la marque sont très fidèles à Toyota et devraient le rester pour l’immense majorité et l’analyste d’IHS d’ajouter que les clients diront probablement :  » Toyota préfèrent ses clients et leur sécurité à ses bénéfices annuels! » . A voir tout de même. Par contre, l’impact pourrait être plus grand chez les clients jeunes ( – de 40 ans  ) qui ne sont pas fidèlisés et qui pourraient ainsi trouver une raison de se détourner de Toyota et de ses autos.

Pour rappel, Toyota est le constructeur automobile numéro un au monde malgré une baisse des ventes de 13% en 2009 et la menace VW qui se précise et se fait pressente depuis l’an passé. Par ailleurs Toyota détient aujourd’hui 17.0% du marché automobile américain avec 1.77 millions de voitures vendues.

Enfin, une rumeur apparait qui voudrait que l’affaire soit menée par des membres « discrets » de la NHTSA et de certaines Class Action afin de discréditer Toyota sur le marché US. A vérifier tout de même et à prendre avec précautions !

Cette affaire va probablement entrainer la fermeture de 5 sites de production de la marque durant 8 à 10 jours sur le sol américain et au Canada. Malgré tout, chez Toyota on essaie de rester optimiste et on éspère une hausse des ventes d’environ 6% à l’échelle mondiale pour l’année 2010.

Pour un complément d’informations, je vous donne ce lien.

http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/January2010/26/c4201.html

Nous verrons dans quelques semaines ou quelques mois, si le même phénomêne se reproduit en Europe et si tel est le cas nous aurons l’occasion d’en reparler.

Via AFP, Les Echos, WSJ, Bloomberg.