Ce n’est même pas une mauvaise série, c’est le saut dans le vide pour Toyota puisque c’est au tour de la Prius, fer de lance de la marque d’être concernée par un rappel qui concerne là encore un problème important puisqu’il s’agit d’un problème de freinage.

La nouvelle Prius ( à partir des modèles 2009 ) pourrait ne pas freiner soudainement et cela aurait entrainé aux USA déjà deux accidents et trois au Japon. En gros le problème est du genre, j’appuie sur la pédale de frein et il ne se passe rien…et avec une auto à transmission CVT pas moyen de rétrograder, reste donc la peu sécurisante solution de laisser aller la voiture jusqu’à l’arrêt grâce à une côte, un talus, ou une glissière de sécurité…Un rien inquiétant. Toyota via son porte parole à confirmer le problème et assure faire nécessaire pour y remédier. Aux USA, ce sont entre 100 et 150 plaintes qui ont déjà été déposées à l’encontre de Toyota. D’ailleurs , Ray Lahood, ministre américain des transports ne fait rien pour apaiser l’affaire puisqu’il vient de conseiller à tous les utilisateurs de Toyota impliquées dans les rappels de ne plus utiliser leurs autos jusqu’à ce que Toyota ait trouvé une parade à tous ces problèmes. Par ailleurs, les canadiens du joural La Presse révèlent ce jour qu’un des nouveaux dirigeants de Toyota a confirmé que le risque encouru à cause de ce problème de pédale était connu depuis la fin du printemps 2007…Ca ne va pas aider !

Pour en rajouter une dose à l’affaire, le co-fondateur d’ Apple, Steve Wozniak assure qu’il y aurait un bug dangereux dans la gestion électronique de la voiture qui entrainerait des à-coups semblables à de fortes accélérations sans que le conducteur ne soit intervenu sur la pédale d’accélérateur qui bien évidemment reste bloquée et entraine la panne du système de freinage … 🙂 ! Non, les deux derniers soucis ne sont pas liés à ce problème de gestion électronique de la voiture ! N’ayez crainte .

Reste que Ray lahood va téléphoner cette fin de semaine à Mr Akio Toyoda, nouveau grand patron du groupe qui doit aussi répondre aux questions insistantes et aux enquêtes diligentées par le gouvernement japonais. Il semble que sous la pression de la fameuse NHTSA, le ministre des transports américain envisage de demander un gros chèque au PDG de Toyota pour le préjudice  subit par ces soucis.

Toyota payerait surtout pour avoir tardé à rendre une réponse aux premiers problèmes en les sous estimant et en attendant trop avant de décider de procèder aux rappels nécessaires. En 10 jours, l’action Toyota a perdu plus de 20% à la bourse de Tokyo et le constructeur vient de passer, pour la première depuis longtemps, en dessous des 100.000c ventes au mois de janvier 2010 puisque la marque Toyota ( pas Lexus ou Scion )  n’a vendu que 83.279 autos soit -18.8% par rapport à janvier 2009 ( 102.565 ventes  ) et si l’on compare à décembre 2009, le bond est énorme puisque la marque aura vu ses ventes chuter de 47.72%  ( 159.253 ventes  en 12/09 ).

Certains spécialistes américains prédisent même moins de 60.000 ventes pour Toyota en février. Vraiment pas rien et ce phénomène est amplifié par le protectionisme ambiant et la « chasse » au marques étrangères trop puissantes qui règnent aux USA dans le secteur automobile alors que l’industrie « patriotique » est aux abois. Il semble d’ailleurs que cela profite à GM et un peu à Ford mais étonnament pas au groupe Chrysler !  Assisterait on au début d’une sorte de Mac carthysme du secteur automobile en cette période peu  favorable aux grands constructeurs américains, pas sur mais pas faux non plus même si les détracteurs de Toyota oublient peut être un peu vite que Toyota emploie des dizaines de milliers de salariés sur le territoire américain et en fait travailler quelques centaines de milliers chez les sous traitants, alors attention tout de même !

Reste que l’image de qualité de la marque va en prendre un sérieux coup et qu’il faudra pas mal d’années à la marque pour revenir à la même satisfaction client que jusqu’à maintenant. Mais il est tout de même étonnant que le contrôle qualité du constructeur n’ai rien vu venir ou alors pour faire plus de profit, a t’on chez Toyota, réduit le travail de ce service, au point de ne plus lui donner les moyens de faire correctement son travail…si tel est le cas, va y avoir de la sanction dans l’air du coté du siège japonais du groupe !

Un dossier important à suivre dans les semaines qui viennent et une affaire qui pourrait permettre à VW de devenir numéro 1 mondial du secteur en fin d’année 2010, mais là aussi attention, les moteurs TDi ont eux aussi été la cause de beaucoup de soucis un peu partout sauf aux USA ( non distribution ) et prudence car grossir trop vite a des avantages mais peut avoir beaucoup de désagréments et Toyota est hélas entrain de commencer à s’en apercevoir et à le payer …cash !

Et avant d’achever Toyota, nous reparlerons très vite de rappel avec d’autres marques qui nous sont bien plus proches et qui rappellent en douce leurs autos et sans Class Action sur le dos…

Maj du 04/02/10 : Toyota annonce avoir provisionné sur son budget 2010 aux environs de 1.4 milliard d’euros ( 170 à 180 milliards de yens  ) pour l’ensemble des problèmes de rappel. Le cout de la baisse des vente pourrait se chiffrer aux environs de 70 à 80 milliards  de yens. L’action est encore baisse mais semble aussi entrainer les autres valeurs automobiles vers le bas car les analystes financiers disent craindre des répercussions sur l’ensemble du marché. ( BFmEco, Le Point, Les Echos )

Via Autoblog, LaPresseAffaires.ca, les Echos, Reuters, lePoint.