Deux mois après l’affaire de la gestion électronique des Prius, c’est un nouveau gros rappel de véhicules pour Toyota. Le constructeur japonais a annoncé, ce mercredi 9 avril, le rappel de 6.39 millions de véhicules dans le monde à cause de divers problèmes techniques dont certains concernent des câbles d’airbag et mais aussi des supports de colonne de direction qui peuvent être défectueux. Toutefois pour rassurer la clientèle, le constructeur japonais fait savoir qu’aucun accident n’avait été constaté jusqu’à présent.

logo toyota

Le printemps doit donc être la saison des rappels car bon nombre de constructeurs (nous ferons le point tout à l’heure) passent en ce moment par cette procédure pour remettre à niveau leurs autos. Reste qu’avec GM, Toyota est coutumier du fait. Ainsi, pour le numéro un du secteur automobile, on se souvient tous des principaux rappels suivants :

2014 : 1.9 million de Prius (pb de programmation électronique)
2013 : 242.000 Prius et lexus (problème de freinage)
2012 : 7.4 millions de véhicules (risque d’incendie)
2009/2010 : 12.0 millions de véhicules (problème de pédale d’accélérateur)

Au total, ce sont 27 modèles qui sont concernés dont la citadine Yaris et le RAV4 en France (~110.000 exemplaires). C’est l’ensemble des marchés automobiles de Toyota dans le monde qui est touché par ce très gros rappel mais les principaux sont l’Amérique du nord (2.35 millions d’unités), le Japon (1.09 million d’unités) et l’Europe (770.000 unités). Le solde se répartit sur le reste de la planète.

Les trois principaux soucis mécaniques sont :

– un problème de câble spiral d’airbag pouvant entraîner la coupure de l’alimentation électrique du ou des airbags ce qui les empêchera de fonctionner.
– un problème de support de colonne de direction pouvant entraîner du jeu dans le volant.
– un problème de glissière sur les sièges avant dont le verrouillage peut casser et laisser alors les sièges se déplacer librement vers l’avant ou l’arrière sur leur embase.

Les modèles les plus touchés par ce rappel sont les Camry, Corolla, Ractis, Urban Cruiser et Yaris/Vitz. Bien sur, le constructeur va prévenir tous les clients pour les inviter à passer en concession pour la remise à niveau des autos. Toyota prendra à sa charge les frais de remise en état des véhicules touchés par les différents incidents.

Via Reuters, Toyota.