Diesel ! Bien que nous soyons habitués aux GT oscillant entre le V6 et le V12 essence doublé d’une sonorité à faire vibrer les tripes (dans le bon sens), Trident revient après 30 ans d’absencce avec l’Iceni et l’Iceni Magna, les premières présentations et possibilités de réservations ayant été faites en 2007.

Nous disions donc que l’Iceni est animée par un moteur diesel, de provenance américaine puisque originaire de General Motors (mais conçu par Isuzu pour emmêler les pinceaux), le bien nommé Duramax V8 de 6.6L, qui a jusqu’à présent animé bon nombre de (gros) véhicules utilitaires, tels que le célèbre Chevrolet Silverado, ou même le Hummer H1. La puissance minimale est de 397 chevaux et 949Nm (!) de couple, et selon le pack de performance choisit, on grimpe à 430ch et 1288Nm de couple (!!) et 660ch et 1423Nm de couple ! Il faudra peut-être donc prévoir une camion de pneus pour accompagner cette diva aux lignes bien anglaises dans sa version roadster, qui rappellent facilement celles de Jaguar. Le tout se pliera aux normes d’émissions Euro 6 pour le CO2 et le NOx.

La boîte de vitesse automatique à 6 rapports est développée en interne, et fonctionnera de concert avec des palettes au volant.
Le châssis est en acier (du THYBRANOX 4003 pour être précis). Choix étrange en 2014, où on aurait tendance à penser que l’aluminium, voire le carbone prendrait place en dessous, mais justifié par le fait que la structure est extrêmement rigide avec une rigidité en torsion parmis les meilleures de sa catégorie. Et ce métal a une garantie de 100 ans.
Le freinage est assuré par des disques ventilés en acier Alcon de 400mm à l’avant, et 380mm à l’arrière, pincés par des étriers 6 pistons Alcon.

La sécurité n’est pas en retrait puisque l’arceau longitudinal central et les arceaux de sécurité en cas de retournement protègent parfaitement le conducteur et le passager en cas de choc frontal ou arrière. Les chocs latéraux sont amortis par des longerons de 50mm d’épaisseurs.

Aucune information quant au poids.

Une version Fastback est également présente, au doux nom d’Iceni Magna, qui ressemble au résultat d’un accouplement entre une Dodge Viper et une Jaguar F-Type, montrant aux futurs clients les différentes options de carrosseries qui seront proposées (aérations, échappements latéraux.

Une troisième carrosserie devrait être annoncée prochainement.

Trident met un point d’honneur sur l’écologie, à tel point que toute la gamme Iceni est conçue pour fonctionner avec du carburant 100% Bio-diesel, que ce soit de l’huile de cuisson usagée (UCO – Used Cooking Oil) ou du méthylester de Colza (RME – Rapeseed Methyl Ester). Le RME regroupe à présent les huiles de lin, de colza, d’olive et de palme. L’Iceni est également prévu pour fonctionner avec de la paraffine et du kérosène (!). Faire son plein au fast-food du coin pourrait être possible un jour…

Le prix de départ pour tous les modèles est de £96.000, soit 117.000€ au taux de change actuel.