Et voilà, c’est parti : notre premier article est là !

Avant de commencer, nous tenons à vous remercier pour ce formidable accueil, autant au sein de l’équipe qu’auprès de vous : fidèles lecteurs ! Passionnés comme vous l’a décrit Frédéric pour nous présenter, c’est avec joie que nous vous exposons notre premier article !

Pour recommencer notre saison automobile sur circuit, c’est au Trophée Andros que nous nous sommes rendus. Et pour cela, nous avons fait le déplacement à Super-Besse, pour la finale ! Autant dire que la pression au niveau des pilotes et des équipes en général était présente ! D’autant plus que plusieurs pilotes pouvaient encore prétendre au titre de Champion avec seulement à peine 20 points d’écart entre les 3 premiers de la catégorie thermique !! Même suspens du côté de la grande fierté des organisateurs du Trophée Andros : la catégorie électrique qui a l’avantage d’être purement écologique (et oui, les écolos n’ont qu’à bien se tenir maintenant) et surtout d’être la seule compétition automobile mondiale propulsée par l’énergie électrique !! Ça n’est pas rien ! Et pour cela, les gros moyens ont été utilisés ! On y revient un peu plus tard !

Commençons déjà par vous présenter la compétition en elle même, qui n’est pas forcément bien connue du grand public mais très impressionnante à voir !

Le Trophée Andros est d’abord une aventure imaginée et initiée par l’industriel créateur de la fameuse marque industrielle. Il est aussi le fruit d’une amitié entre un chef d’entreprise à l’esprit sportif, Frédéric Gervoson, et un sportif à l’esprit d’entreprise, Max Mamers.

La recette de ce succès complètement opposé aux produits industriels de la marque ? Un gratin des meilleurs pilotes du monde, mélangé avec des voitures très développées. Ajouter une cuillère de sponsors passionnés, et deux louches de public fervent ! Pour donner du goût ajouter un zeste de glamour et saupoudrer le tout de fièvre médiatique après cuisson. Laisser reposer le tout au réfrigérateur et servez glacé si possible ! Pour ceux qui ne seraient pas encore séduit de cette recette, vous pouvez rajouter une dose de respect de l’environnement chauffée avec des temps chronométrés au millième de seconde et vous obtiendrez une composition éclatante d’énergie et de convivialité !!

Ce savoureux mélange donne à « l’Andros » son goût nature. Simplicité, pureté, et valeurs authentiques, attirent toujours les plus grands noms du sport automobile.

Le Trophée Andros, qui est actuellement à la fin de sa 22ème édition, est une discipline incontournable du sport automobile grâce à tous ses acteurs : partenaires, organisateurs, pilotes, teams, médias… Spectaculaire, populaire, écologique et maintenant électrique, le Trophée Andros offre aux spectateurs et aux téléspectateurs des images d’une réelle beauté où se marient la montagne, la neige, la glace, les voitures et les motos. Peu d’événements peuvent se vanter d’une telle réussite dans la durée !

Autour des F1 de la glace, la 3ème décennie s’est ouverte vers un futur innovant en créant à l’occasion de la 21ème édition la 1ère course de vitesse mondiale 100 % électrique !

Un tournant dans l’histoire de l’automobile due à l’obstination visionnaire de ses créateurs, persuadés que le sport automobile ne serait jamais plus comme avant : « Andros ça c’est fort » !

I/ Catégorie Thermique

Ces « F1 de la glace » constituent l’organe majeur de la compétition. Plusieurs équipes non moins des plus connues s’affrontent sur les 8 circuits du championnat. On trouve notamment Dacia, Skoda, Toyota, BMW, Fiat et Renault.

Les voitures sont motorisées par un moteur 6 cylindres de 3 litres qui développe 340cv et propulsées par 4 roues motrices et directrices. Les pneus utilisés sont des Continental Ice Racing Contact 3 de 10x65x16 qui supportent 232 clous sur chaque pneu. De vraies petites bombes sur glace conduites par de talentueux pilotes et reconnus comme le « professeur » Alain Prost, ou encore Jean Philippe Dayraut, Olivier Panis, Jacques Villeneuve, Franck Lagorce ou encore Romain Grojean pour ne citer que les plus connus ! Au-delà des pilotes professionnels, on trouve des pilotes très populaires qui se font plaisir dans cette compétition ! Notre JPP national est présent avec son fils Olivier Pernaut, Paul Belmondo participe à cette grande compétition automobile sur glace !

Voici la liste des pilotes et teams engagés : http://www.tropheeandros.com/IMG/PDF/2011/ENGAGES/TA2010_2011-Liste_engages-andros.pdf

II/ Catégorie électrique

Une épreuve phare de la compétition ! C’est un peu le petit bijou du Trophée Andros : mettre en place l’unique compétition automobile 100 % électrique au monde !! Et les gros moyens ont été sortis pour ça ! La médiatisation est très efficace et de très grandes personnalités et pilotes participent à cet événement unique ! Rien que Stéphane Ortelli, Loïc Duval, Marguerite Laffite, Nicolas Prost, Fabien Barthez,  Romain Grosjean ou encore Élodie Gossuin participent à ce challenge technique ! Pour attirer du monde, il a fallu employer les moyens forts ! Ce sont donc les pilotes reconnus et renommés qui font le spectacle !

Ces voitures qui constituent un véritable banc d’essai à grandeur nature sont constituées d’un châssis tubulaire construit par Exagon Engineering. Compactes, elles sont motorisées par un moteur électrique Siemens de 67 Kw qui développe 122 cv et 200 N.m de 0 à 5000 tr/min. La transmission est arrière avec les 2 roues motrices et un différentiel autobloquant. Elles disposent de 4 freins à disques en 245 mm avec une régénération électrique. Les pneus quant à eux, ce sont des Continental IceRacingContact3 en 10/65-16 avec 290 clous. Pour un poids total de 800 Kg, elles ont une autonomie de 35 min. Pas beaucoup d’autonomie mais c’est un début pour une première compétition électrique !

Courses, compétition, fiabilité et performance sont donc au rendez-vous !

En voici le plateau Trophée Andros Electrique 2011 :

Tous les engagés par ici : http://www.tropheeandros.com/IMG/PDF/2011/ENGAGES/TA2010_2011-Liste_engages-andros_electrique.pdf

III/ Les motos

Dernière catégorie, je pense que c’est le plus impressionnant à voir tellement le talent des pilotes s’exprime ouvertement ! Ces « funambules de la glace » accueillent également les meilleurs pilotes du monde !! Les motos ont une roue motrice avec 125 à 300 cc pour les 2 temps et 125 à 400 cc pour les 4 temps. Toujours les même pneus, mais avec 248 clous à la roue avant et 274 à la roue arrière.

Voici la liste des pilotes engagés : http://www.tropheeandros.com/IMG/PDF/2011/ENGAGES/TA2010_2011-Liste_engages-pilot_bike.pdf

La présentation étant faite, revenons maintenant à cette manche non moins décisive pour tous les pilotes et les équipes.

Quelques infos sur le circuit, qui cette année a bénéficié d’une couche de glace de 12 cm ! Que du bonheur ! La vague de froid attendue cet hiver est arrivée, au plus grand plaisir de la station de Super-Besse , du public, des pilotes et des organisateurs !!

Pour plus d’info sur la piste, c’est par ici : http://www.tropheeandros.com/PAGES/2011/CIRCUITS/info-clermont.php

Sur ce week-end, on remarquera tout de même une domination de Franck Lagorce. Très impressionnant, il a en a même battu le record du tour du circuit à plusieurs reprises ! Le début du week-end n’était pas bon pour lui, mais après quelques conseils de réglages de la part d’Olivier Panis, la domination a commencé !

Le week-end restera ensuite dans les mains de Franck qui ne laissera passer personne ! On assiste donc a de biens beaux pilotages !

Encore une fois, une bataille féroce entre les pilotes a eu lieu ! Féroce, quoiqu’un peu trop à mon goût avec des tensions très fortes entre les pilotes !! Tellement, que les pilotes en sont venus aux mains à la fin d’une course !! Pas très glorieux, surtout venant de la part d’Olivier Pernaut mais les enjeux étaient tellement grands que cela pouvait se comprendre.. Mais delà à attendre Jean Philippe Dayraut et le frapper en fin de course reste quand même très antisportif et pas très classe pour des pilotes.

Je noterais également une réaction très hostile de la part de Fabien Barthez face à cette compétition.. Impoli et agressif, on n’aura même pas pu lui parler…. Pas très sportif non plus tout ça ! S’en prendre à des personnes de son équipe même est peu gros… Malgré cela la bonne humeur persistait tout de même ! Il y a eu quelques mauvaises réactions mais dans l’ensemble tout le monde s’entend bien ! Autant entre pilotes qu’avec le public même s’il y a quelques exceptions décevantes….

Les photos parlent d’elles mêmes : Jean-Pierre Pernaut qui va à la rencontre du public lui-même avec le sourire et des discussions plaisantes entre les pilotes !! Que demander de mieux ? 😀

Tous les classements le la catégorie thermique sont disponibles ici : http://www.tropheeandros.com/PAGES/2011/RESULTATS/tropheeandros-pb.php?course=clermont

Voici maintenant une petite série de photos dans les paddocks et sur la piste. On remarquera les belles améliorations des voitures en terme de design extérieur  et de dynamisme ! Vu comme ça, on ne s’attend pas à ce que ces voitures existent en « civil » !

Petit retour sur les électriques où même si les courses n’ont pas la même vivacité que les autres catégories, le spectacle visuel et non plus auditif est présent !! De plus avec un tel gratin de personnalité, les combats sur piste sont très sympas à voir ! Étant fils du « professeur », Nicolas Prost y dévoile tout son talent de pilote également !

Les classements en suivant ce lien : http://www.tropheeandros.com/PAGES/2011/RESULTATS/androselectrique-pb.php?course=clermont

Concernant les motos, il est quand même essentiel d’en parler car c’est une des plus impressionnantes courses du Trophée. Ce n’est pas pour rien qu’on les surnomme les « funambules de la glace » ! De vrais acrobates en mouvement continu que ce soit au niveau du guidon que des jambes ! Ces pilotes ont vraiment du talent !

En voici quelques clichés, juste avant un souci de santé… Peu de photos donc mais le résultat est là !

De belles batailles également dans cette catégorie avec des dépassements magnifiques et notamment un dernier dans la dernière finale entre le 1er et 2ème…. A l’avant dernier virage !! De superbes duels à suspens en toute loyauté cette fois-ci !!

Les classements du week-end ici : http://www.tropheeandros.com/PAGES/2011/RESULTATS/pilotbike.php?course=clermont

Ayant des problèmes de santé sur place, nous n’avons donc pu couvrir l’événement en entier et les dernières courses n’ont pas été suivies. Les podiums n’ont malheureusement pas été couverts non plus… Nous vous présentons donc en complément la manche de Saint-Dié des Vosges avec des photos notamment des voitures électriques sur la piste, grâce à la collaboration de Matieu Liberti !

Petite précision sur le circuit pour commencer : le circuit de St Dié dans les Vosges est un circuit mix, asphalte/glace. Plus exactement, le tracé emprunte un anneau réfrigéré, et le reste est une suite de chicane et épingle sur de « l’asphalte »… (http://www.geoparc.com/evenements_actus-actualites_geoparc.html#3

http://www.tropheeandros.com/PAGES/2010/CIRCUITS/info-stdie.php

C’est Jean Phillipe Dayrault qui a pris les devants dans la première manche qualificative. Cela a été assez disputé, avec notamment Romain Grosjean (avec 60kg de lest), Jacques Villeneuve, Franck Lagorce et surtout Alain Prost, mais c’est Dayrault qui a fait le meilleur chrono sur trois tours.

Dans la 1er Final Elite Sup, la bataille a fait rage entre les deux Skoda de Lagorce et Panis, le second piquant la première place au premier dans le dernier tour.

Dans la seconde Final Elite Sup, on s’attend à l’affrontement entre la BMW Serie 1 de Dayrault et et la Dacia Sandero de Prost. Mais il n’en sera rien : la BMW s’envole de la première place, alors que la Dacia doit faire face aux attaques de la Toyota Auris de Ballas. Villeneuve 4éme, Grosjean 6éme.

Clt Pilote Véhicule Total Qualifs Finales Departage
1 1 Jean-Philippe DAYRAUT Série 1 80 60 20 01m41,690s
2 6 Franck LAGORCE Fabia 76 57 19 01m42,950s
3 2 Alain PROST Duster 74 55 19 01m43,128s
4 3 Olivier PANIS Fabia 74 54 20 01m43,834s
5 4 Bertrand BALAS Auris 71 53 18 01m44,278s
6 9 Pierre LLORACH Clio III 70 52 18 01m45,026s
7 8 Benjamin RIVIERE Stilo 68 51 17 01m44,339s
8 5 Jean-Baptiste DUBOURG Clio III 67 50 17 01m45,032s
9 3B Jacques VILLENEUVE Fabia 65 49 16 01m44,341s
10 16 Evens STIEVENART Fabia 64 48 16 01m44,622s

L’après midi, c’est encore le toulousain JP Dayrault qui fait le meilleur temps qualificatif, malgré les 60kg de lest. Il devance Alain Prost de 3dixiéme, et l’étonnant Romain Grosjean de 8 dixièmes.

Pour la 1er Final Elite Sup de l’après midi, Alain Prost, Bertrand Ballas et JB Dubourg se livrent bataille pour la première place. Mais les dépassements sont quasiment rendus impossibles par la Skoda de Villeneuve, stoppé dans une des chicanes où la majorité des dépassements ont eu lieu. Les trois voitures finissent roues dans roues, 1,3secondes d’écarts entre le premier et le troisième, dans l’ordre du départ.

Pour la seconde Final Elite Sup de l’après midi, Dayrault, qui part de la pôle, déroule. Il est bien aidé par la bataille entre Romain Grosjean et Franck Lagorce, qui tourne à l’avantage du second. Lagorce, même s’il réussit à rester dans les roues de Dayrault, n’est pas en mesure de porter une attaque pour essayer de lui piquer sa première place. Dayrault conclut donc un week end sans faute, devant Lagorce et Grosjean.

1 1 Jean-Philippe DAYRAUT Série 1 80 60 20 01m36,526s
2 2 Alain PROST Duster 77 57 20 01m36,838s
3 4 Bertrand BALAS Auris 73 54 19 01m37,294s
4 5B Romain GROSJEAN Clio III 73 55 18 01m37,336s
5 6 Franck LAGORCE Fabia 72 53 19 01m37,470s
6 5 Jean-Baptiste DUBOURG Clio III 69 51 18 01m38,533s
7 8 Benjamin RIVIERE Stilo 66 50 16 01m38,551s
8 9 Pierre LLORACH Clio III 66 49 17 01m38,843s
9 3B Jacques VILLENEUVE Fabia 65 52 13 01m38,164s
10 16 Evens STIEVENART Fabia 64 48 16 01m39,038s

Les classements sont disponibles ici : http://www.tropheeandros.com/PAGES/2011/RESULTATS/tropheeandros.php?course=stdie

Côté électriques (qui franchement, manque de saveur par rapport aux bons V6), Franck Lagorce sur la « Andros » a fait le spectacle, en effectuant quelques beaux dépassements en course. Mais c’est Christophe Ferrier sur « Nice Côte d’Azur » qui accumule le plus de points sur le week end, avec notamment deux victoires sur quatre. Nicolas Prost, le fils du professeur, fini deuxième du week end avec une victoire, une seconde place et deux troisièmes places. Lagorce complète le podium du week end, alors que Stéphane Ortelli finit au pied du podium malgré une victoire en course.

Classements disponibles ici : http://www.tropheeandros.com/PAGES/2011/RESULTATS/androselectrique.php?course=lans

Avant de terminer ce premier article sur ce championnat inhabituel, rappelons le classement qui maintenant est décisif et sacre Jean Philippe Dayraut une nouvelle fois au volant de sa BMW série 1 suivi de près par Alain Prost, malgré sa domination de quelques points pendant toute la saison. Ajoutons aussi un nouveau sacre de Nicolas Prost du côté des électriques !

Voici le classement général des thermiques : http://www.mks2.fr/ANDROS/CH.asp?Nomfich=andros03&Numral=1

Suivis des électriques : http://www.mks2.fr/ANDROS/CH.asp?Nomfich=andros03&Numral=5

Ce championnat retient donc un très bon esprit avec des batailles impressionnantes sur la glace ! Vivement la saison prochaine ! En attendant, il reste une épreuve au Stade de France ! 😉

Retrouvez toutes nos photos de l’événement et bien d’autres sur http://nandrphotography.com/french/reports.html Possibilité également de retrouver nos photos sur  la galerie FlickR : http://www.flickr.com/photos/nandrphotography/

Via Trophée Andros ;

Crédit Photos N&R Photography (http://www.nandrphotography.com) & Mathieu Liberti.