Samedi 7 Décembre, le soleil se lève sur Val Thorens alors que les moteurs vrombissent déjà dans la vallée. Le 25ème Trophée Andros est lancé ! Le calendrier 2013-2014 commençant ici à Val Thorens, il était indispensable pour Blog Automobile d’être présent.

Cette année, 12 voitures sont présentes en catégorie thermique et 11 en électrique. Malheureusement, la voiture de Margot Lafitte (Picard n°7) restera au stand durant le week-end suite à son accident survenu le jeudi lors des premiers essais ici à Val Thorens.

Cette saison 2013-2014 est d’avance marquée par l’arrivée de Mazda dans la compétition. Ils arrivent en force dans la compétition avec des Mazda CX3 prêtes à en découdre sur la glace !

A chaque étape du Trophée, une star est invitée. Cette fois, c’est l’acteur et humoriste Français Tomer Sisley qui est chargé de donner du fil à retordre à ses concurrents. D’ailleurs très heureux d’être présent sur cet évènement, Tomer s’exclame d’un petit « Je kiffe ma race ! » en conférence de presse. Il ajoute même qu’il a « l’espoir éventuellement de foutre un peu le bazar, mettre quelques petites poussettes à Stéphane Ortelli, Nathanaël Berthon ou à d’autres ».

On notera aussi la présence de Mathilde Riehl, la seule fille au départ de la catégorie électrique ce week-end ! A 17 ans à peine, Mathilde a déjà couru en 207 RC sur les Rencontres Peugeot Sport ainsi qu’en Clio Cup. Elle est donc présente sur le Trophée Andros pour représenter l’association « Aequalia » dont le slogan est « Inondez le désert » et dont le but est de fournir de l’eau potable aux personnes dans le besoin. A chaque don, Mathilde appose une goutte d’eau sur sa voiture, son rêve est donc qu’un jour sa voiture soit  entièrement bleue.

La journée du samedi commence par des essais chronométrés en électrique. Franck Lagorce (Andros #3) s’impose en 56,66s devant Nathanaël Berthon (Pilot #1) en 57,37s et Christophe Ferrier (Métropole NCA #6) en 58,17s

Ensuite, place aux essais chronométrés pour les voitures thermiques. La compétition est rude sur la glace. Sans trop de surprises, le champion en titre Jean-Philippe Dayraut s’impose en 46,67s au volant de sa Countryman #1. Derrière lui, le gang des Clio 3 se bagarre.  Jean-Baptiste Dubourg prend la 2ème place avec un chrono de 46,96s (Clio #4) et laisse derrière lui Franck Lagorce avec un chrono de 47,26s (Clio #7).

Les essais passés, il est donc temps de passer aux manches qualificatives. Du côté des électriques, la pole position est prise par Nathanaël Berthon suivi de Franck Lagorce et Louis Gervoson. Côté thermiques, le classement reste inchangé par rapport aux essais chronométrés : Jean Philippe Dayraut en pole position suivi de Jean-Baptiste Dubourg et Franck Lagorce (On remarquera la présence de Franck Lagorce dans les deux catégories !).

Les pilotes profitant d’un petit moment pour souffler, les motos rentrent en piste pour le « Pilot Bike ». Cette catégorie est très impressionnante car les chronos sont semblables à ceux des voitures thermiques (la pôle position est prise par Maxime Emery qui signe un 46,5s sur la glace !).

Toujours dans l’attente des finales, les pompom girls des Alpes rentrent elles aussi en piste entourées de trois quads pour faire le show !

L’heure des finales de la 1ère journée a sonnée, les électriques rentrent en piste ! Après 5 tours de touchettes en tous genres, le drapeau à damiers est agité. C’est Louis Gervoson qui monte sur la 1ère marche du podium suivi de Nathanaël Berthon et Franck Lagorce.

Les thermiques ne tardent pas à prendre leurs départs. Marquée par de beaux accrochages, la course se termine au bout d’un peu plus de 3’. Sans surprises, Jean-Philippe Dayraut prend les devants sur la 1ère journée suivi de Jean-Baptiste Dubourg et Franck Lagorce.

Le lendemain, les compteurs repartent à zéro mais le moral des troupes atteint lui des sommets ! Devant quitter Val Thorens tôt le matin, nous n’avons pas eu l’occasion de suivre les courses de la journée. Cependant, des finales se sont tout de même disputées.

Sur le compte de la deuxième journée, Christophe Ferrier fini 1er sur la course électrique suivi de Franck Laforce et Nathanaël Berthon. Du côté des thermiques, Olivier Panis fait son entrée dans le Top 3 en décrochant la médaille de bronze. On retrouve l’imbattable Jean-Philippe Dayraut en 1ère place suivi de Franck Lagorce.