Je vous ai présenté la semaine passée une image étonnante de ce break Mercedes du début des années 80 en pleine glisse et ce jour dans ma newsletter Jalopnik, j’ai découvert un article sur cette Mercdes W123 qui appartient à un coureur-drifteur finlandais.

Nous somme donc en présence d’une Mercedes 300 TD Break de 1981 qui a été légèrement revue tant du coté moteur que du coté chassis. Ainsi au fil des explication, on apprend que le bloc moteur est toujours là mais il a été renforcé au niveau de la culase , des soupapes et du vilebrquin afin qu’il vive un peu mieux dans les tours, l’inection a été revue et modifiée tout comme le turbocompresseur d’origine qui est remplacé par une turbo Garette GT40  en provenance d’un camion Scania.

Cet énorme turbo est associé à une nouvelle pompe maison et un système de refroidissement surdimensionné et fabriqué aussi dans le garage du pilote.

La W123 dipsoe d’une nouvelle transmission Tremec TKO 600 généralement desitinée aux voiture de course qui ont un moteur très bien pourvu en couple moteur. L’arbre de transmission Mercedes, puis celui d’une Toyota Aristo n’ayant pas résistés, c’est celui d’une Lexus GS qui officie jusqu’au pont arrière qui n’est plus le modèle d’origine mais qui provient d’une Mazda RX8 associé à un sytème de refroidissement indépendant.

Au final nous nous trouvons avec une W123 qui annonce pour l’instant 450 chevaux et 750 Nm de couple mais la mécanique devrait évoluer car le pilote espère atteindre pour la prochaine sasion aux environs de 500 chevaux et 850 Nm de couple… Mais trève de bavarde, voici une vidéo de ce break diesel et démoniaque !

Voila donc la seconde vie de la voiture préférée des taximens dans les années 80…, drifteuse survitaminée dans les pays scandinaves !

Via Jalopnik, Youtube.