Le propriétaire d’une Porsche Carrera GT a eu une idée assez folle : faire entièrement reconstruire sa voiture par Porsche. Pour cela, il a fallu déconstruire la voiture pièce par pièce et chaque élément a été inspecté, refait ou au besoin, changé. Un travail exceptionnel réalisé par Porsche Classic.

Au delà, de cette restauration complète, le propriétaire de cette Porsche Carrera GT avait également envie de la personnaliser à son goût. Ainsi, la voiture a été repeinte dans une couleur appelée Oak Green Metallic. Cette teinte est apparue dans les années 70 mais n’a jamais été disponible sur la Carrera GT.

On retrouve les jantes spécifiques en magnesium de la Porsche Carrera GT, inspirées des BBS issues du monde de la compétition. Elles ont cependant été repeintes en doré au niveau de l’étoile et polies sur le reste de la jante. Cependant, de part la structure en magnésium, les ingénieurs de la R&D de chez Porsche ont indiqué que polir un tel matériaux risquait de fragiliser la jante. Ils ont alors utilisé un autre procédé.

Ils ont fait appel à un métal précieux pour arriver à leurs fins : de l’argent. Un procédé unique au monde sur un véhicule de série. Il a fallu également protéger l’argent car c’est un métal qui s’oxyde très facilement. Une couche de laque a alors été appliquée.

On retrouve des touches de doré à d’autres endroits de la voiture comme le lettrage à l’arrière et sur les étriers, dans le compartiment moteur, sur l’admission et à l’intérieur comme sur le volant.

Le soucis du carbone est qu’il a tendance à jaunir avec le temps. Porsche a passé 350 heures de travail à polir et repeindre ou re-vernir méticuleusement tous les panneaux de carrosserie en carbone et même la monocoque carbone. On notera l’intérieur pied de poule avec le cuir des sièges rose/bordeau.

La voiture a été présentée pour la première fois au Porsche Experience Center d’Atlanta et s’apprête désormais à être livrée à son propriétaire.

Source : Porsche