Il y a déjà trois ans le groupe industriel Bolloré lançait à Paris son service Autolib’. En ce début décembre 2014, Vincent Bolloré et Anne Hidalgo ont inauguré hier lundi 8 le nouveau service d’autopartage destiné aux professionnels, Utilib’.

Utilib'.4

Ainsi ce sont les 5 premiers VU électriques qui ont été mis en service hier dans une station Autolib’ située près de la mairie de Paris.

L’Utilib’ est développée autour de la Blueutility qui n’est rien d’autre que la version Société à deux places de la Bluecar VP 4 places que nous connaissons à Paris, Lyon et Bordeaux. La Blueutility d’Utilib’ se distingue extérieurement de la Bluecar d’Autolib’ par sa livrée rouge et son hayon spécifique noir, solidifié et équipé de deux charnières renforcées.
Ce petit véhicule utilitaire léger propose donc 2 places, un espace de chargement de 0.9 m3 et accepte une charge utile de 230 kg. Bien évidemment ce VULE (Véhicule Utilitaire Léger Electrique) dispose du même groupe propulseur que la Bluecar et revendique la même autonomie de 250 km. Bac de coffre, revêtement en caoutchouc antidérapant et butée d’arrêt de charge sont au programme de l’aménagement arrière de ce VULE.

Dans un premier temps, ce sont quelques 30 Utilib’ qui seront mises en service mais 70 autres suivront dans le courant du premier semestre 2015. Ces autos profitent des mêmes bornes, des mêmes stations et aux mêmes conditions que les Autolib’. Si la voiture se destine prioritairement aux artisans, PME et aux professionnels circulants dans la région francilienne, sachez que les particuliers (abonnés) pourront aussi en profiter aux coinditions financières habituelles. L’Utilib’, l’auto des fans d’Ikea …

L’Utilib’ sera proposée aux conditions suivantes :

Abonnement mensuel : 6.00€ HT
L’heure d’utilisation : 6.00€ HT

Sachez toutefois que dans le cadre de la promotion de ce nouveau produit (indisponible pour l’instant à Lyon et Bordeaux), Bolloré offre aux premiers abonnés professionnels toutes les mensualités et les locations (4 heures/jour maximum… Vincent Bolloré n’est quand même pas le Père Noël !) pour la période courant du 8 décembre 2014 au 28 février 2015.

Vincent Bolloré qui était présent à l’évènement a profité de l’occasion pour faire un petit point sur Autolib’. A ce jour jour Autolib’ dispose d’une flotte de 2.900 autos, 900 stations et quelques 4.700 bornes de recharge installées dans Paris et son agglomération.
En trois années de service, Autolib’ a enregistré quelques 189.000 abonnements. Rien qu’en 2014, 66.200 personnes ont utilisé Autolib’ et ce pour une durée moyenne de 36 minutes et un parcours moyen long de 9 kilomètres. V. Bolloré annonce qu’Autolib’ coûte annuellement entre 50 et 60 millions d’euros à son entreprise. Il explique qu’il pensait atteindre les 70.000 abonnés/an nécessaire à l’équilibre financier d’Autolib’ dès la fin de l’année 2015. C’est manqué puisqu’il faudrait encore 5.000 abonnements ! Toutefois il confirme avoir prévu d’atteindre les 70.000 abonnés nécessaires durant l’exercice financier 2015 soit un peu plus tard qu’annoncé initialement.

Par ailleurs, la mairie de Paris fait quelques annonces et confirme une promesse de campagne faite pour les deux ans d’Autolib’ à savoir :

– La mise en place d’un tarif social de location
– Une année d’abonnement offerte (120€) à chaque conducteur parisien de moins de 25 ans dès qu’il a son permis de conduire
– Un nouvel abonnement combiné avec les autres systèmes de transport (RATP, SNCF) + un service complémentaire d’autopartage dit « en boucle » (???)

Tout cela sera débattu au mois de février 2015 lors de la discussion au conseil de Paris du fameux plan anti pollution voulu par Anne Hidalgo. A suivre donc.

Via MairiedeParis, Bolloré, Autolib’, FranceInfo, RTL.
Crédits photos : A. Hidalgo on FB, Mairie de Paris, L’ArgusPro, AFP.