La compacte monospaciante de Volkswagen prépare son renouvellement d’ici la fin de l’année.

Golfplus

A mi chemin entre la Golf et le Touran, Volkswagen propose dans sa gamme depuis 2005 une carrosserie hybride, baptisée Golf Plus. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une émanation de la célèbre compacte Golf, mais pour laquelle la garde-au-toit est surélevée à la manière des monospaces. Fabriquée à 850.000 exemplaires, la Golf Plus a su faire son trou sur le marché européen, et le restylage de 2009 lui a permis de rafraîchir sa calandre. En France, la vitesse de croisière a décliné à 7 ans passés, variant de plus de 4300 unités vendues en 2011 à moins de 3600 en 2012. Celle qui partage son intérieur avec le Tiguan (pour des raisons de partage des coûts de conception) va enfin connaître la retraite : des prototypes de sa remplaçante circulent en ce sens depuis peu, et leur avancement permet de croire en une présentation au prochain Salon de Francfort.

Sous le déroutant camouflage psychédélique, on reconnaît la forme monovolume du véhicule, et sa compacité générale. Les optiques, bien que masquées, sont déjà usinées, tandis que les lignes des flancs sont protégées par des plaques qui dissimulent leur dessin. Ce changement de génération se fera vraisemblablement dans une profonde continuité stylistique : le profil à 8 glaces est conservé, les phares et feux sont aux mêmes emplacements… Seule nouveauté, la position en drapeau des rétroviseurs, à l’inverse de la Golf VII.

C’est donc à l’intérieur que les évolutions vont se faire sentir. L’arrivée de la plate forme MQB (Modularer QuerBaukasten) permettra au poids total de baisser, et l’empattement légèrement plus long (6 cm) offrira davantage d’espace pour les passagers arrière (bien aidés par une banquette coulissante). La longueur actuelle (4,20 m) ne devrait croître que de 5 cm, ce qui n’est le cas ni de la largeur (1,75 m) ni de la hauteur (1,58 m) qui devraient toute deux fortement augmenter, jusqu’à 15 cm supplémentaires. La gamme restera familiale dans l’âme : nulle version GTi, encore moins R, ni -c’est plus regrettable- de 4-Motion ne sont attendues. Au rayon motorisations, le choix devrait se résumer à deux essences et deux diesels : les 1,2 l et 1,4 l TSi, d’une puissance allant de 85 à 140 chevaux ; les 1,6 l et 2,0 l TDi en 105 et 150 chevaux. De quoi garantir un prix de base en essence en dessous des 20.000 €, 19.000 € même si l’on en croit l’hebdomadaire Autobild.

vw-golf-7-plus-2014

Reste à connaître la date à laquelle Volkswagen la révèlera au public. Véhicule européen, la Golf Plus pourrait faire du gigantesque stand VW à Francfort son lieu d’intronisation, même si la concomitance entre la sortie des prototypes et Francfort paraît un peu trop rapide. Cela dit, il faut aussi voir la Golf Plus actuelle comme un modèle en fin de vie, âgé de 8 ans, et pour lequel un renouvellement fin 2013/début 2014 permettrait de s’installer avant l’arrivée, en 2015, du Touran II.

Sources : WorldCarFans, Autobild.de, ABCmoteur, L’Automobile Magazine