Volkswagen profite du salon de Los Angeles pour dévoiler une nouvelle version dynamique de la Golf  break… la Golf R Variant (ou SW) qui permet au constructeur de Wolfsburg de disposer dans sa gamme du break compact le plus pêchu du marché.

VW Golf R Variant.3

A l’avant  la Golf R Variant reprend l’avant de la berline et à ce titre dispose du même pare-choc spécifique avec notamment de grandes prises d’air, une calandre distinctive (avec logo R) ainsi que des phares bi-xénon avec des feux de jour intégrés. Les feux diurnes à leds sont toujours situés sous les phares.
Le profil de la Golf R Variant s’habille de bas de caisse, de quelques logos, de coques de rétroviseurs de couleur « chrome mat » et d’un entourage de vitrage noir mat qui doivent assurer une allure sportive à l’ensemble.
A l’arrière, on découvre un bouclier modifié qui reprend les codes du design R et intègre un diffuseur noir brillant encadré par quatre sorties d’échappement chromées. Le hayon s’équipe d’un becquet associé à deux volets aérodynamiques qui prolongent les montants D de l’auto. On découvre aussi des feux arrières « rouge cerise » et un éclairage de plaque d’immatriculation à leds.
Bien sur la Golf R Variant dispose du même chassis surbaissé que la berline et profite des mêmes jantes alu 18 pouces de série (modèle Cadix) chaussées en 225/40 R 18. En option le break peut s’équiper de jantes en 19 pouces (modèles Cadix ou Pretoria).

Comme la berline, la version Variant est propulsée par le moteur L4 2.0 L TSI EA888 qui délivre 300 ch à 5500 trs/min et 380 Nm de 1800 à 5500 trs. Ce moteur est ici associé de série à la boite de vitesse DSG6 et à la transmission intégrale 4Motion avec système Haldex de 5eme génération qui gère la répartition de la puissance et du couple automatiquement en fonction des conditions de route et d’adhérence.
En plus du système Haldex, la transmission de la Golf R Variant dispose de 4 différentiels électroniques (EDL) associés à l’ESP et du XDS+ qui agit sur les trains Av et Ar pour freiner les roues à l’intérieur d’un virage de façon à réduire le sous virage lors des passages un peu rapides.
L’ESP de cette Golf R Variant possède plusieurs modes de fonctionnement qui permettent au conducteur de se libérer des contraintes des « béquilles » électroniques.

Cette voiture de sport dans un corps de break avance une Vmax autolimitée à 250 km/h, plie l’exercice du 0 à 80 km/h en 3.8 secondes et celui du 0 à 100 en seulement 5.1 secondes. Ce break très dynamique revendique une consommation mixte de 7.0 L/100 km et des émissions de CO2 de 163 g/km.

L’habitacle est identique à celui des versions 3 ou 5 portes avec notamment des sièges sport à l’avant en tissu et Alcantara avec coutures décoratives grises et logo R brodé sur le dossier des dits sièges. Le mobilier noir s’habille d’inserts en fibre de carbone, de pièces noires laquées et de quelques décorations chromées. On retrouve les fameuses aiguilles bleues, le volant avec méplat revêtu de cuir noir, un pédalier avec repose pied en aluminium et des surtapis spécifiques.

Bien évidemment ce break Golf profite d’un grand volume de chargement qui fera le bonheur des pères de famille pressés puisque le coffre annonce une volume utile de base de 605 dm3 soit 262 dm3 de plus que celui d’une Golf R berline.

Bien que présenté aux USA, ce break Volkswagen sportif sera disponible d’abord en Europe puis un peu plus tard aux USA. Il arrivera sur nos marchés dans le courant du printemps 2015 et les livraisons débuteront avec les premiers jours de l’été.

Via Volkswagen.