chaine de production de la Golf à Wolfsburg

A l’heure où l’on apprenait la validation du plan PSA, que Peugeot confirmait bien la suppression de l’équipe de nuit et la suppression des contrats des quelques 850 intérimaires, le patron de Volkswagen AG, Martin Winterkorn faisait ce jour une déclaration allant dans le même sens.

La crise en Europe marque de sceau toutes les entreprises, même les plus fortes, et ses effets se font sentir sur l’ensemble  de l’industrie automobile. Même le puissant groupe VAG est concerné. Aussi par le biais d’une annonce de son patron nous avons appris que certaines équipes des usines de Volkswagen en Europe devraient être réduites dans les prochaines semaines et prochains mois. Les personnes concernées seront, selon Martin Winterkorn, uniquement les employés temporaires ce qui veut dire, du moins pour l’instant, que le personnel en CDI ou CDD Longue durée de Volkswagen n’est pas touché par cette mesure.

VAG acte ainsi le fait que l’Europe n’est plus un marché prédominant pour l’entreprise wolfsbourgeoise et que ce sont les marchés chinois, américains et brésiliens qui sont devenus important pour le constructeur qui réaffirme son objectif d’être Numéro 1 mondial de la construction automobile. Voilà donc un peu de moins de cinq années à venir qui vont être rudes pour les trois géants que sont VAG, GM et Toyota qui vont se battre sur les grands marchés automobiles et qui vont délaisser un peu le vieux continent en plein marasme économique.

Via VAG.