Moteur Volvo Drive-E 2.0 L 450 ch

Volvo vient de présenter un nouveau moteur de la série Drive-E Powertain qui se veut très performant au point de vouloir nous faire oublier la concurrence. Ce nouveau bloc 4 cylindres suralimenté annonce en effet la puissance spécifique au litre de 225 ch !

Peter Mertens, Senior Vice President de la R&D de Volvo Car explique : « Quand nous avons lancé la chaîne de moteurs Drive-E, notre but était de proposer le 4 cylindres le plus technologique (de faibles émissions et une consommation moins importante) et le plus performant de l’industrie automobile. Notre point de départ à 320 ch n’était qu’un début. Cette nouvelle version forte de 450 ch démontre notre ambition et la polyvalence de ces moteurs ».

Avec cette nouvelle version du L4 2.0 L Drive-E, nous avons l’impression que Volvo prend plaisir à jeter un pavé dans la mare de Mercedes Benz et son 2.0 L M270 Turbo qui n’avance que 360 ch ou 180 ch/L. Ici Volvo ne fait pas dans le demie mesure puisqu’il annonce tout simplement 450 ch soit la même puissance que V8 4.2 L FSI d’une RS5, 19 ch de plus que le L6 3.0 L TwinPower Turbo d’une BMW M3 ou 50 ch de plus que le flatsix 3.8 L d’une Porsche 911 Carrera S.

Pour parvenir à une telle puissance ce moteur 4 cylindres utilise un système d’injection de l’essence à haute pression (250 bars) associé à deux turbocompresseurs montés en parallèle. Ces deux turbos que l’on pourra qualifier de normaux travaillent avec l’aide d’un troisième turbo, cette fois ci électrique, et qui est là dans le but de compresser l’air nécessaire au fonctionnement des deux turbos installés classiquement sur le bloc moteur.
Si ce système est ingénieux et performant, il n’est pas tout à fait novateur puisqu’on retrouve une telle installation triturbo sur le L6 3.0 L M50d de BMW (Serie 5, Serie 7, X5 et X6).

Pour l’instant ce moteur « à technologie Triple Boost », encore à l’état de prototype, est encore entre les mains des ingénieurs suédois afin d’optimiser son fonctionnement mais il annonce probablement une version pêchue du nouveau « gros » moteur de la firme suédoise que l’on pourrait retrouver par exemple sur une V40 Polestar ou une S60 hautes performances. A suivre dans les prochains mois.

Via Volvo.