Après la berline S60L à Chengdu, le XC Classic (ex XC90 Mk1) à Daqing, c’est au tour du XC60 d’arriver en Chine et plus exactement sur les lignes de fabrication de l’usine de Chengdu.

Volvo XC60 R Design Spec China

L’arrivée de ce modèle sur les chaines de production chinoises est d’importance puisque ce SUV, concurrent des X3, GLK, Q5, est le modèle de la gamme Volvo le plus vendu sur le plus grand marché automobile du monde. Ainsi avec plus de 27.340 exemplaires livrés depuis le mois de janvier, le marché chinois représente à lui seul un quart des ventes du XC60 sur la planète ce qui n’est pas rien. Les ventes du XC60 sont en hausse de 29% depuis le début de l’année.

La mise en fabrication du modèle entraînera la création de 500 emplois sur le site de Chengdu. Volvo prévoit d’y fabriquer environ 35.000 S60L et XC60 cette année et il faudra bien cela afin de faire face à la substantielle augmentation des ventes sur le marché chinois puisque le constructeur suédois a vendu 65.827 véhicules en Chine depuis le début de l’année soit une hausse de 36 % par rapport à l’an passé sur la même période.

Le XC60 chinois est en tout point identique à la version produite en Suède tant dans son apparence, ses motorisations, ses équipements et son niveau de finition. Dans un premier temps le XC60 « made in China » sera proposé avec trois bloc moteurs, à savoir :

L4 2.0 L Drive-E T5 245 ch
L5 2.0 L T5 Turbo 213 ch
L5 2.5 L T6 Turbo 254 ch

L’entrée en fabrication du modèle en Chine permet au constructeur de baisser les prix du modèle de plusieurs milliers de yuans (-23.000 exactement soit aux environs de 3.000€) afin de le placer très favorablement sur le marché.

Via Volvo.