Vous n’êtes pas sans connaitre l’application Waze? Elle cumule plus de 10 millions d’utilisateurs en France ce qui est .. colossal (et complique sûrement la vie des sociétés comme l’éditeur de Coyote). Et si vous l’utilisez vous savez que Waze vous fait parfois emprunter des itinéraires alternatifs .. et bien on avait déjà entendu parler des villes aux Etats-Unis agacées par ce phénomène, c’est au tour des français de se manifester. Aux Etats-Unis déjà le problème a été relevé : Waze envoie énormément d’automobilistes sur des routes / passages qui ne sont pas conçus pour accueillir un si fort trafic.

Le Parisien se fait écho aujourd’hui du même ennui qui font subir à des riverains .. le fait que leur ville / village / quartier soit littéralement devenu des autoroutes. Il est donc rapporté dans Le Parisien que – par exemple – la ville de Lieusaint en Seine-et-Marne s’est lancée dans un plan d’action pour décourager les utilisateurs de Waze.. d’y passer.

La ville a donc installé six feux tricolores pour ralentir le trafic et rendre moins intéressant le fait de passer par la D50 (traversant Lieusaint).

Waze – conscient du problème et engagé dans une démarche visant à se faire des alliés dans les collectivités locales – a lancé il y a quelque temps un programme nommé Connected Citizens :

Les villes – de toute taille – se voient donc “donné” l’accès à des données “big data” qui peuvent les aider à mieux comprendre le trafic et la circulation dans leurs villes, de réagir à des bouchons émergents, avoir des informations rapides sur des accidents. Les collectivités peuvent aussi fournir à Waze des informations sur les travaux à venir, manifestations, rues fermées pour que Waze n’y envoie plus d’automobilistes.

Le Parisien cite aussi le cas d’Aulnay-sous-Bois qui ajoute une voie de circulation à un de ses ponts.. devenu trop encombré “à cause” de Waze.

L’ère de la mobilité connectée et des applications qui aident les automobilistes parfois au détriment d’habitants de villes qui étaient calmes ne fait pas .. que des heureux. En attendant est-ce que vous arriveriez à vous passer de Waze? Moi non 🙂