C’est une des autos surprises du salon que ce Spyder Wiesmann aux couleurs qui font clairement référence à l’homme araignée ! Un héros qui a du bercer l’imaginaire des concepteurs de ce roadster extrême dédié au plaisir du pilotage en liberté.

Même si l’on est assez loin des éléments du style habituel du constructeur allemand, le spyder en reprend quand même certains traits comme les courbes et la ligne fluide, la calandre et les petits phares et feux ronds mais ça s’arrête là car le spyder n’a ni portes, ni toit amovible, ni pare brise ( casque décoré façon masque de Spyderman obligatoire ! ). L’arrière est plus quelconque et rappelle de loin celui d’une autre auto extrême, la KTM X-Bow !

 

On attendait ce spyder avec le L6 3.0 L BMW ou même le 4.4 L Biturbo et c’est finalement le V8 4.0 L de 420 ch de la M3  qui se retrouve sous la carrosserie de cette auto de l’extrême… plaisir ! 895 kg, 420 ch, un rapport poids/puissance de 2.13 kg/ch, voilà juste de quoi se faire plaisir avec cette Wiesmann qui est annoncée pour une Vmax de 290 km/h et un 0 à 100 km/h plié en 3.6 secondes. Une auto qui devrait être une tueuse sur la piste surotut si le chassis comme on le dit chez Wiesmann est « tip-top » et d’une efficacité redoutable grâce à une grande  rigidité, un  freinage adapté et des trains de roulement spécifiques.

Le patron de Wiesmann, Friedhelm Wiesmann rxplique aussi que la voiture est venue à Genève en test afin de jauger les réactions du public mais aussi et surtout celles des clients potentiels. Et selon les éléments recueillis par Wiesmann, il sera pris dans les semaines qui suivront le salon, la décision de produire ou non ce nouveau spyder.

En cas de décision positive et de feu vert de la direction du constructeur, le Spyder Wiesmann devrait entrer en production dans le courant de l’année 2012. Une aventure automobile et sportive à suivre dans les prochains mois.

Un petite vidéo du Spyder sur le stand.

Via Wiesmann, NP, GTSpirit, Youtube.