Non, nous ne sommes pas sur une plage dans l’Océan Indien ou sur les bords de l’Océan Pacifique, simplement sur la cote Atlantique du coté des Sables d’Olonne…

Ce petit article pour revenir sur le fait que les lancements réussis et agréables ne sont pas l’apanage des grands distributeurs parisiens…qui doivent se passer de la mer, du sable clair, des plages et de l’air marin .

C’était au printemps dernier sur la grande plage des Sables, à la Voile Blanche, pour le très sympathique lancement de l’Alfa Romeo Giulietta organisée par la concessionnaire « fétiche » et lectrice régulière du site, Frédérique Barteau qui dirige la concession familiale AlfaVendée à la Roche sur Yon. A la tête d’une entreprise qui vend des Alfa depuis plus 40 ans ( mais aussi des Ferrari et des Maserati jusqu’à la restructuration de la distribution des deux marques ), elle a pris la succession de son père pour représenter avec passion la marque milanaise dans l’ouest.

Une bonne dose de passion pour la patronne de cette concession, un vrai gout pour la communication et une belle auto italienne, il n’en fallait pas plus pour faire un bon moment.

Voilà comment on peut lancer très agréablement une nouvelle voiture sans passer par des cocktails onéreux, prétentieux et ennuyeux dans l’Ouest mais aussi… dans le sud !

Pour retrouver Alfa Roméo et le site d’une passionnée vous avez :

http://www.alfavendée.com/ et sa session Facebook .

Pour poursuivre notre moment pro-Alfa, faisons un détour de quelques lignes vers l’Italie et la publication des premiers chiffres de ventes de la nouvelle compacte d’Alfa Romeo par l’Agence Reuters. Cette dernière révèle que la Giulietta se serait vendue à 22.000 exemplaires lors des 3 premiers mois de sa commercialisation en Italie. Pas de confirmation officielle de la part de la marque au biscione mais des chiffres très vraisemblables si l’on se réfère aux premiers résultats commerciaux donnés par le constructeur milanais. Mais pour confirmer le succès de cette nouvelle auto, le marché italien ne suffira pas et il nous faudra avoir les chiffres européens pour confirmer cette tendance. Reste que l’auto semble bien accueillie sur le marché et elle séduit les clients qui devrait venir en plus grand nombre lorsqu’Alfa aura déployé toutes les versions de la Giulietta. Ci dessous, quelques images du lancement officiel à Venise et dans les environs de la cité des doges.

Des lancements bien menés, une voiture réussie, des chiffres de ventes prometteurs mais hélas… une gamme qui se réduit comme peau de chagrin ( nous aborderons la semaine prochaine le cas 159 ), rien de très concret à l’horizon si ce n’est une possible Giulia, un gros SUV ( pour faire comme les allemands…et on sait quelle catastrophe ce fut avec la 159 quand Alfa a voulu faire comme Audi ! ), toujours rien au sujet d’une petite sportive façon GTA, pas de nouvelles de la 4C, rien sur un futur Duetto ! On peut être inquiet au sujet de l’avenir d’Alfa même si la passion autour de la firme milanaise est toujours là. Espérons une surprise au Mondial, qui sait !

Via AlfaVendée, AlfaRomeo, Reuters.