Alors, vous appréciez les Alfa, vous aimez l’esprit du design créé par Zagato, les moteurs L TwinSpark sont votre truc, vous adorez le vert ( pas souvent le cas en automobile sauf chez les anglais ! ), vous aimez les autos sportives, la course est votre affaire, vous aimez les autos de collection, vous avez un grand garage et… un gros porte monnaie ou un banquier à votre solde, alors n’hésitez plus, plongez et faites le grand saut pour cette magnifique Alfa Romeo TZ1 Zagato Coupé 1963.

La TZ1 n’est pas une grosse auto puisque développée sur la base de la Giulia et elle n’est motorisée que par un L4 1.6 L TS qui ne développait selon les versions qu’entre 116 et 150 chevaux. Cette TZ1 est développée d’après le concept TZ présenté en 1962 au salon de Turin. Cette TZ1 nait en 1963 avec un chassis tubulaire fait d’un assemblage de tubes de 2.5 à 3.0 cm de de diamètre qui ne pèse qu’une quarantaine de kilos et qui participe grandement à la légèreté de l’ensemble puisque la TZ1 est annoncée pour 650-660 kg.

Même si elle est toute petite, légère et pas surpuissante, cette TZ1 est développée comme une GT de l’époque avec une suspension triangulée, un différentiel et des freins accolés au différentiel pour abaisser le centre de gravité .

Cette TZ1 sort de chez Zagato au tout début de l’année 1963 après que le carrossier ait testé 8 ou 9 définitions de la face de la voiture pour arriver à celle que nous connaissons qui n’est pas sans rappeler un avant de Ferrari 250 GTO avec ses feux ronds et ses trois aérations frontales, Zagato y ajoutera une 4 eme prise d’air ( sur le dessus du capot ) pour la respiration des gros carburateurs. Finalement , Alfa donne le feu vert pour la production de 100 voitures nécessaires à l’homologation pour la compétition et en octobre 63, la TZ1 débute en course à Monza.

La TZ remporte tout au long de sa carrière et dans sa catégorie Le Mans, la Targa Florio, le Nürburgring et pas mal d’autres courses européennes qui lui permettront d’être sacrée championne d’Europe en 1964. Aux USA, Sebring fait aussi parti de son palmarès. Ce superbe exemplaire a donc couru en 1964 au Mans, aux 1000 km du Nürburgring, au Tour de France, au Tour de Corse et au mythique rallyes des Cévennes…. une auto quasi « française » que cette TZ chassis N°3 mais aussi une auto polyvalente comme on n’en fait plus puisqu’elle pouvait courir aussi bien en rallye que sur circuit comme…la 250 GTO ou la 911 !

Enfin sachez que le prix est à discretion et annoncé sur demande ( http://www.autosportdesigns.com/Sales/ ), que cette voiture porte le chassis n°3 et le moteur n°2 et qu’elle dans un état irréprochable. Voici même son certificat d’homologation d’époque par l’Automobile Club d’Italie.

Pour les amateurs, en voici une en course VHC entrain de setirer la bourre avec une BMW 2002 ti

et une belle TZ1 rouge

Une superbe Alfa pour alfiste fortuné !

Via Autosportdesign, TheChicane, Youtube.