Que ce soit en Europe, au Japon ou même aux USA, les voitures hybrides semblent marquer le pas sur le marché automobile. Ainsi au Japon, pour la première fois depuis 17 mois les ventes de Prius ont reculé de 14.2%c’est à dire qu’en septembre 2010 il ne s’est vendu que 27.000 Prius alors que l’an passé à la même époque, 31.470 autos avaient été mises en circulation.

Chez Honda, le phénomène est le même avec un recul de 15.2% par rapport à septembre 2009 et seulement 14.700 autos de vendues. Il faut tout de même voir dans ce phénomène, la fin d’une incitation gouvernementale à l’achat de voitures respecteuses de l’environnement. Seule la prime pour les autos électriques étant maintenu, l’effet sur les hybride pourrait être durable d’ailleurs le JADA (équivalent de notre CCFA ) annonce que le marché des hybrides au Japon pourrait bien diminuer de près d’un quart dans les 6 prochains ( -23% ). Toujours selon le JADA tous les constructeurs de voitures hybrides seraient touchés sans que cela n’ait d’influence compensatrice sur les ventes de voitures électriques qui restent toujours très limitées dans l’archipel nippon malgré les incitations fiscales. Ainsi il semble que les japonais fassent de choix d’une kei thermique ( le marché est à la hausse après avoir fait une pause ) plutôt que d’une voiture électrique.

L’Europe semble elle aussi prendre le même chemin d’une baisse des ventes de voitures hybrides mais les causes ne doivent pas être d’ordre fiscal mais plutôt liées au pouvoir d’achat des consommateurs.

Ainsi pour revenir au marché français, celui  des autos hybrides est toujours et encore orienté à la baisse et ce malgré l’arrivée de l’Auris Hybrid sur le marché. Cette dernière occupe d’ailleurs la première place des ventes en septembre avec 288 voitures vendues devant la Prius qui chute fortement à seulement 261 autos mises à la route  ( -70.7% ). L’affaire est identique pour la Honda qui ne s’est écolué qu’à 50 unités et qui perd le mois 70.5% de ses ventes par rapport à l’an passé.  Et que dire du nouveau CRZ dont les ventes sont presqu’anecdotique ou celles de la Civic Hybrid quasi inexistantes ! Le slogan d’Ego-responsable de Honda ne semble, hélas, pas faire recette.

De fait, le marché des hybrides tous modèles et toutes marques confondus perdure dans sa décroissance puisqu’il aura chuté de 29.1% ( 879 autos  ) durant ce mois de septembre 2010 ne faisant que poursuivre une tendance amorcée depuis plusieurs mois déjà. Cette triste évolution fait qu’en septembre les hybrides ne représentaient plus que 0.5% du marché contre 0.6% l’an passé à la même période.

Si la tendance se maintient, et si les nouveautés des constructeurs européens notamment, tardent à venir, il y a fort à parier que ce marché devienne quasi insignifiant d’ici une à deux années… et nous parlons de voitures hybrides, pas de voitures électriques c’est à dire de voitures utilisables au quotidien et sans plus de contraintes qu’une voiture à moteur thermique. Une chose est sure, ce n’est pas gagné pour les constructeurs.

Via Jada, AutoActu, Tanjug, Ccfa.