Grosse actu cette semaine avec le salon de Shanghai qui a vu débarquer un grand nombre de… SUV, électriques ou non. Ça devient difficile de résister aux envahisseurs surélevés ! Il ne manquerait plus qu’il soient autonomes, ahahah !

On l’avait loupé la semaine dernière : Vettel (Ferrari) a remporté le Grand Prix de Bahrein devant Hamilton et Bottas.

Lotus nous dévoile une nouvelle déclinaison de son Exige, la CUP 380. Le V6 développe toujours 380 ch, et comme le veut la tradition de la marque, la chasse aux kilos a permis de baisser le poids à 1057 kg seulement.

MG n’est pas mort. Si ses produits actuels n’ont strictement aucun intérêt, on peut espérer voir le bout du tunnel avec ce concept de coupé électrique dont la production est envisagée pour 2020.

Citroën et Le Coq Sportif s’unissent temporairement autour de deux concepts axés sur le vélo, l’un sur un Jumpy, l’autre sur un bon vieux Type H, nostalgie quand tu nous tiens.

Basé sur la même plateforme que les Peugeot 3008, DS7 et autres C5 Aircross, voici le petit dernier de la famille : l’Opel GrandLand X. Encore un SUV, dont on ne sait pas encore grand chose en dehors des ses dimensions, quasi identiques à celles du cousin de Sochaux. Les motorisations sont inconnues, mais probablement d’origine PSA.

Dans l’habitacle, déception avec une planche de bord dans la veine des productions Opel. C’est propre et sérieux, mais les cousins proposent des dalles LCD à la place des compteurs, c’est bien plus moderne et valorisant. L’Opel devrait être un peu moins chère du coup. Sortie en septembre.

Certes c’est un SUV, mais c’est une Jeep, qui a quand même une certaine légitimité sur le sujet ! La Yuntu préfigure un nouveau grand modèle à 7 places, calibré pour la marché chinois. Le design en est plutôt agréable, espérons une déclinaison sur le reste de la gamme.

L’armada de SUV électrique de VAG a débarqué à Shanghai. Dans le désordre : VW I.D. Crozz, Skoda Vision E et Audi e-tron Sportback. L’inspiration semble ne pas avoir fait le voyage jusqu’à l’Empire du Milieu.
Voilà voilà… Sinon ça va chez vous ?

Mercedes rénove son porte drapeau la Classe S avec notamment quelques retouches sur les boucliers. Un nouveau bloc essence 6 en ligne fait son apparition tandis que la 63 AMG grimpe à 612 ch.

A l’intérieur, un nouveau volant trois branches bardé de boutons à déconseiller aux migraineux. Ah, ergonomie, où es-tu passée ?

On vous parlé des projets de Pininfarina avec le chinois HK Engineering. Voici la suite : deux nouveaux SUV pour compléter la gamme en construction. Moins joli que la berline, faut avouer.