Il n’y aura pas réellement d’effet salon de l’auto et à nombre de jours travaillés équivalents( 19 jours  ) il a été mis à la route en octobre 2010 146.000 voitures soit 24.000 de moins de l’an passé à la même époque ( 170.000 ). En mois complet, 2009 avait été un excellent mois ( comme novembre et décembre pour cause de fin de la « grosse » prime à la casse ) puisque 210.140 voitures avaient pris la route en 22 jours.

Les chiffres que je vous propose sont arrêtés à jeudi 28 octobre mais ce ne sont pas les deux derniers jours qui vont inverser la tendance. Aussi si on projette le mois d’octobre 2010 par rapport à celui de 2009 en sachant que 2010 ne comptera que 21 jours ouvrés versus 22 en 2009 et si on reste sur la tendance quotidienne actuelle ( 7.687 voitures/jours  ), le différentiel pourrait atteindre 20% mais il y a fort à parier que les les immatriculations vont se multiplier dans les deux derniers jours tant pour les clients que pour les VD des concessionnaires… sans parler de quelques anticipations !!!!

Après 9 mois et 19 jours en octobre 2010, on constate que le marché depuis le début de l’année passe dans le rouge avec un petit – 0.6% ( 1.800.000 autos en 2010 vs 1.810.000 en 2009 ) mais la tendance pourrait perdurer sur les deux derniers mois de l’année comme nous l’avions envisagé et comme l’ont annoncé les experts du secteur automobile.

Au chapitre des premiers chiffres par constructeur, on notera que Renault  ( -7.7% ) s’en sort mieux que Citroën ( -14.9% ) qui s’en sort mieux que Peugeot ( -21.8% ). Les parts de marché des constructeurs français en octobre 2010 après 19 jours ouvrés sont de :

Renault : 22.4% / Peugeot : 16% / Citroën : 16.4%

Au chapitre des marques importées, VW creuse l’écart et affirme sa position dominante avec une petite perte  ( -2.1% ) et 7.2% du marché. Même si elles perdent un peu, Dacia ( – 9.2% ) et Opel ( -9.6% ) resistent assez bien par contre le plongeon se poursuit pour Toyota ( -32.0% ), Ford ( -31.2% ) et Fiat plonge avec -26% ( les limites d’une gamme restreinte  ). Par contre quelques marques sortent du lot, notamment Mitsubishi avec un + 106% ( il faut aussi dire que la marque partait de tellement bas ! ), BMW ( + 8.3% ), Audi ( +9.0% ), la Bavière et ses constructeurs ne connaissent pas la crise, enfin petit coup de chapeau à Alfa Romeo qui poursuit sa reprise avec un joli +29.2% qui fera plaisir aux alfisti et aux amateurs d’italiennes !

Voilà les premières informations sur un mois d’octobre qui annonce tout de même l’entrée dans le rouge du marché et une nette contraction de la demande. Les grognons diront que les grèves et les manifestations auront joué un rôle dans cette baisse, c’est surement vraisemblable mais en fait les mouvements sociaux et de colère n’ont simplement fait qu’amplifier une tendance qui s’avance depuis le début de l’été… A revoir mardi ou mercredi prochain avec les chiffres définitifs fournis par le CCFA.

Via Auto-actu.