dfa798ee-1fad-4c52-9a55-4c77d9e134c2Dans la famille Renault, je demande la Mégane ! Après la version typée « sport » GT essayée par Victor puis le haut du panier avec la version dCi 130 Intens décortiquée par Régis, je me suis spontanément tourné vers l’entrée de gamme. A chaque modèle qui sort, les constructeurs ont toujours un prix d’appel qui bien souvent manque cruellement de qualités… Pour une fois, j’ai été bien surpris !

A 18 200 €, la Mégane 4 Life TCe 100 équivaut à une Clio 4 plutôt milieu de gamme. Très loin des 32 000 € réclamés pour les deux versions sus-citées. Assez loin du milieu de gamme, situé aux alentours des 24 000€. Alors, on a quoi pour ce prix ?

Extérieurement, elle ressemble beaucoup à ses sœurs. Certes, on perd les (jolis) feux diurnes en forme de virgule (seule une partie est illuminée) mais finalement, elle soigne bien son look. La peinture est intégrale, la calandre conserve ses chromes, les anti-brouillards avant et les répétiteurs de clignotants sur les rétros sont là, elle donne le change.

4cec8ac6-f500-41b9-8c01-984a910a7fb1Intérieurement, même sentiment. Volant trois branches avec commandes intégrées (le gainage n’est plus en cuir mais en plastique, la prise en main reste très bonne), sièges accueillant (la sellerie « carbone foncé » semble néanmoins un peu fragile), plastiques de bonne facture, ordinateur de bord avec capteur de pressions de pneus, alerte sonore en cas de franchissement de ligne, réglage électrique des rétroviseurs, prise USB et prise mini-jack, il faudra cependant se contenter des vitres électriques pour l’avant seulement.

Je vous sens venir… Mais il est où le loup ?… Et bien il est planqué sur le tableau de bord ! Hé oui, ici, Renault abandonne la technologie ! Point d’écran TFT personnalisable, un simple compteur à aiguille (d’ailleurs, l’aiguille n’est pas super lisible Mr Renault… Heureusement que l’ODB peut afficher la vitesse instantanée). Exit l’écran tactile de 8,7″ regroupant foultitude de paramètres et d’informations  pratiques, il faudra se contenter d’un poste radio avec écran monochrome (non sans rappeler ceux de VW d’ailleurs) avec un accès direct (et finalement pratique) grâce aux touches qui l’entourent, un support (bienvenu) du bluetooth et une climatisation manuelle. Bien entendu, le frein de parking redevient à main et l’accoudoir central laisse place à des rangements à l’air libre. Rien de rédhibitoire, vous en conviendrez ! 3848f718-53d1-41ed-9bbc-4b251e6018a5

Une voiture, c’est finalement en roulant qu’on la j[a]uge. Que dire de ce petit 1.2 turbo ? Couplé à une boite 6, ce 4 cylindres est hyper silencieux ! Aucune vibration au ralenti, il fait preuve d’une étonnante souplesse, qui s’accommode bien avec la boite. En ville, c’est un régal. En parcours péri-urbain, même topo, aucune difficulté à signaler, le confort de cette Mégane est excellent, le moteur suffisamment silencieux et agréable en reprises. Ça devient plus juste sur les longs parcours, notamment lorsqu’ils sont vallonnés. Les dép[l]ass[c]ements deviennent plus compliqués si vous êtes chargés (le coffre permet d’envisager un départ en vacances en famille) ou si vous résidez en montagne. Les trajets seront donc un peu plus long que prévu, mais n’ayez crainte, la Mégane est toujours aussi confortable !

c7ec6d38-4e93-4d8e-87fc-278b09b109d1Niveau consommation, le système S&S aidant, on arrive entre 7 et 8 litres aux 100 km. Y’a mieux sans doute mais il y a pire. Il est clair que si vous pensiez investir dans une Clio milieu de gamme, cette Mégane vaut sincèrement le coup d’être étudiée. Idem si la 308 d’entrée de gamme vous fait de l’œil : avec 3 000 euros de moins (et sans doute quelques équipements à concéder), la Mégane TCe 100 Life pourrait vous faire changer de crèmerie !

Merci à David et Renault pour le prêt.

Photos : S. Lecomte