L’information vient du Danemark via le site AllCarsElectric et le récit d’un client danois qui a réservé sa Fluence ZE. Pourquoi le Danemark, simplement parce que Renault commercialisera dès cette fin d’année ces autos électriques en Israël et au Danemark avec la collaboration de Better Place pour la gestion et la recharge des batteries.

Ainsi on apprend que si le client achète sa voiture de manière traditionnelle dans le réseau Renault et qu’il paye sa voiture au comptant ou via un financement classique  ( crédit ou LOA  avec une banque ou avec l’organsime financier du constructeur), il ne pourra recharger sa voiture que de manière traditionnelle c’est à dire via une prise de courant avec totu ce que cela implique notamment en terme d’autonomie et de voyage au long cours ! 160 km et hop, 8 heures de charge… pas encore arrivé sur la Côte d’Azur !

Aussi pour bénéficier du Quick Drop, il faut d’un coté acheter sa voiture chez Renault et de l’autre coté, il faut imperativement souscrire un contrat de location de plusieurs années avec Better Place pour profiter de l’échange rapide des batteries en cours de voyage. Et au terme du contrat soit il faudra renouveler le contrat, soit il faudra perdre la possibilité d’utilisation des centres et ressortir sa bonne vieille rallonge électrique. Une bien étrange politique commerciale qui risque de refroidir les quelques milliers d’acheteurs potentiels des Renault ZE qui vont devoir se transformer en négociateur/calculateur pour la voiture et pour la fourniture d’énergie !  Ce débat risque aussi d’être alimenté par une rumeur venue d’Israël qui veut que dans les contrats Better Place il soit prévu un nombre maximum d’échange ( au mois ou à l’année  ) avec le risque, en cas de dépassement du nombre de passages en station, de devoir renégocier sont contrat et donc de voir ses loyers augmenter. On ajoutera que ce n’est pas demain que Better Place va être présent sur tous les axes routiers ( je ne parle que des autoroutes et une parties des RN  ) de nos pays et on peut donc légitimement se demander comment la demande pourra croitre avec un système si compliqué et pas adapté à nos déplacements. La révolution électrique annoncée par Renault risque bien de se faire à petite vitesse si elle se fait un jour !

Nous n’avons pas abordé le cas Nissan Leaf mais il est fort probable que le problème sera le même puisque la voiture est construite sur le même principe technique. A suivre dans les mois qui viennent pour voir si les Renault ZE sont un succès en devenir ou un simple gros coup de greenwashing comme beaucoup savent le faire ces dernières années. Et ne perdons pas de vue que les constructeurs japonais Honda et Toyota notamment se relancent dans le développement de la voiture à hydrogène avec même une promesse pour Toyota d’une auto familiale à hydrogène pour moins de 40.000€  ! Un dossier fort interessant qu’il faudra suivre dans les mois et années qui viennent.

Via AllCarsElectric, Cartech.