Source: Antoine Beck

Dans le cœur des amateurs d’automobile, le V12 c’est un peu le Saint Graal, la cerise sur le gâteau ou encore la pompon sur la Garonne (à prononcer avé l’assent). On a tous en tête de célèbres V12, Ferrari et Lamborghini en tête mais également Aston Martin qui dernièrement nous a gratifié d’une sacrée mélodie sur sa GT12.

Nous savions déjà que, de par son retard technologique et ses difficultés financières, Aston Martin s’était allié à AMG pour profiter de leurs technologies et d’argent frais. Mais depuis, motus sur l’avancée de ce partenariat… Tout juste nous a-t-on annoncé l’arrivée de la DB11 courant 2016. Son design, d’après les spyshots publiés par autoblog.com sera visiblement très proche de la DB10 que vous avez pu apercevoir dans le dernier James Bond, Spectre. Le gabarit semble identique, de même que les faces avant et arrière encore masquées sous un épais camouflage. Tout juste peut-on remarquer deux nouveautés : un petit aileron rétractable et ce qui semble être des ouïes de ventilation juste devant la lunette arrière.

DBten-web-news-600x300

Il nous manquait alors la cerise sur le gâteau de cette future GT et vous l’aurez deviné, on a enfin du nouveau ! Et nous aurons droit à – roulement de tambours – un V12 turbocompressé qui délivrerait pas moins de 600 chevaux. Je ne vais pas me lancer dans un pamphlet sur le fait que se ne soit pas un bon vieux V12 atmosphérique, nous commençons maintenant à avoir l’habitude de ce passage incontournable au turbo. Je tiens tout de même à rappeler que AMG travaille aussi avec Pagani et qu’on ne trouve rien à redire à leurs V12 bi-turbos, bien au contraire. Vous pouvez en apprécier la sonorité dans la vidéo ci-dessous.

A noter que ce n’est tout de même pas quelque chose de courant et que les V12 dotés de turbos sont encore des exceptions pour le moment, mais pour combien de temps ?

Crédits photos : Antoine Beck pour la GT12, Ugo Missana pour la DB10 à Paris, Aston Martin et autoblog.com