C’est ce que l’on pourrait craindre à moyen terme si l’on en croit le sens des propos de Tobias Moers, le patron d’AMG chez nos confrères britanniques de What Car?.

AMG vers une disparition des 8 et 12 cylindres

T.Moers a ainsi laissé entendre que son entreprise envisageait sérieusement de mettre à l’avenir sous le capot des autos à l’étoile des différentes motorisations à quatre cylindres turbocompressées sur des modèles positionnés plus haut en gamme que les Classe A, B, CLA ou GLA. Cette annonce laisse à penser que la division mécanique et sportive de Mercedes Benz pourrait implanter sous les capots de la Classe C, du GLK et même du SLK des moteurs L4 dérivés du moteur 2.0 L turbocompressé de la A45 AMG.
Le boss d’AMG laisse entendre par ailleurs qu’un futur V6 hybride pourrait être développé et trouver une place sur les Classe E, S, SL, ML et GT en complément ou remplacement des V8 revus par le spécialiste d’Affalterbach. Aucune allusion n’est réellement faite au sujet du V12 65 AMG mais on peut se poser quelques questions sur l’avenir de ce bloc à échéance de quelques années.
Pour justifier et expliquer cette nouvelle position, T.Moers met en avant les connaissances et compétences acquises par Mercedes en Formule 1 notamment avec la nouvelle génération de moteur 1.6 L Turbo. 

Toujours dans la justification, Moers explique que les récents L4 2.0 L Turbo sont aussi performants que les actuels et pourtant nouveaux V6 Biturbo. C’est le cas sur la nouvelle C450 Sport où ce bloc développe 367 ch soit seulement 7 ch de plus que le 2.0 L de la CLA45 AMG. Il poursuit en expliquant :« Nous n’avons rien décidé à l’heure actuelle mais je pense en tant qu’ingénieur qu’il serait intéressant d’avoir dans notre offre mécanique un moteur 4 cylindres turbo sur une voiture qui n’est pas une compacte ou un petit crossover mais peut-être même une berline du ou des segments supérieurs. Il faut savoir et prendre en compte le fait qu’il y a des marchés dans le monde où la taille des moteurs est assez fortement taxée et cela serait une réponse technique mais aussi commerciale à cette problématique. »
Avec cette annonce Tobias Moers laisse la porte grande ouverte à une C45 AMG qui viendrait se positionner sous la C63 actuelle (future C55 AMG).

Reste à voir comment ces idées d’ingénieurs évolueront avec le temps et notamment face à la direction de Mercedes Benz qui tient au prestige et à la technologie de ses gros moteurs qui ont fait depuis les années 1920 la réputation de la firme de Stuttgart. Une affaire à suivre notamment du coté de la Classe C, du GLK et du SLK.

Via WhatCar?.