Anita Krizsan.1

39 ans, une allure joliment dynamique et classique, un large sourire, voici Anita Krizsan, la commerciale Bugatti chez Jack Barclay. Cette femme charmante vaut 15 millions d’euros ou… 11 Bugatti Veyron neuves vendues l’an passé à de riches clients collectionneurs ou investisseurs de la planète.

Arrivée il y a un peu plus de ans chez le réputé distributeur londonien qui vend des Bugatti mais pas seulement, Anita Krizsan venait de chez Honda où elle était administratrice de concession de la marque au H à Newbury. Cette femme d’origine hongroise parle plusieurs langues (dont le russe et le français), gère son business 24h/24 afin de répondre à toute demande d’un client Bugatti qu’il soit à Londres, au Moyen Orient ou en Asie.
Elle explique vivre avec son téléphone allumé en permanence afin d’être disponible pour les acheteurs et utilisateurs de Veyron. Anita explique qu’elle considère « ses » Bugatti plus comme des oeuvres d’art que comme des voitures de sport et elle n’hésite pas à dire : « Je dis toujours,  il y a deux types de voitures dans le monde, les Bugatti et les autres voitures. »
Bien sur sa voiture de fonction n’est pas une Bug’ mais l’avion car elle se déplace partout dans le monde à la rencontre des clients acheteurs de la voiture alsacienne.

Anita Krizsan.2Anita Krizsan.3Anita Krizsan.4

 

 

 

 

A titre anecdotique, sachant que la marge moyenne sur une Veyron « standard » est d’environ 173-175.000€ et qu’un commercial touche 10% de la marge, je vous laisse calculer son salaire 2012. Anita Krizsan s’occupe aussi de vendre quelques Bentley ici et là à ses heures quasi perdues. La commerciale travaille aussi beaucoup lors des concours d’élégance ou des grands meetings comme Goodwood.
Une chose est sure, par expérience, sachez que les femmes, bien que peu nombreuses dans un milieu assez « machos » sont de redoutables vendeuses et très souvent bien meilleures que messieurs les commerciaux !

Anita Krizsan & Jack Barclay Londres

Via DailyMail.co.uk.
Crédits photographiques : SWNS.com