Voilà c’est ce qu’il reste d’Artega.
Le petit constructeur de Delbrück a vécu ! Il y a quelques semaines, nous apprenions que le constructeur s’était placé sous le régime allemand des faillites dans l’attente d’un repreneur. C’est chose faite puisque c’est la société Paragon AG (équipementier) qui reprend Artega…  Et étonnamment c’est l’entreprise qui a créé Artega qui vient de se porter acquéreur du petit fabricant de coupés sportifs.

Paragon AG reprend les actifs et 26 salariés de l’entreprise rachetée mais… Paragon AG a annoncé qu’il ne relancerait en aucun cas la production des coupés Artega GT. Paragon développe depuis quelques longs mois déjà deux nouvelles structures. Une est spécialisée dans la mobilité électrique et l’autre s’occupe de produire des éléments mobiles pour l’automobile. Ce deux entités vont donc pouvoir profiter et se développer dans les bâtiments ex Artega. Une partie des locaux servira à la réalisation des maquettes et de prototypes, l’autre à la production de pièces manufacturées.

Enfin, on note quand même que le groupe mexicain Tresalia qui est l’un des actionnaires principaux de la brasserie Modelo (marque Corona), avait acquit fin 2009 52 % des actions du président-fondateur Klaus Dieter Frers n’aura pas été capable et n’aura pas eu le savoir faire et les compétences pour faire vivre la marque née en 2006 et qui paraissait pourtant prometteuse !
Artega est le premier d’une longue liste  de petits constructeurs susceptibles de disparaitre  dans les prochains mois, d’autant plus que depuis quelques jours les économistes confirment que 2013 sera plus difficile que 2012…

Via Artega