SUV ! SUV ! Qui n’a pas son SUV ? Personne n’y échappe : après Bentley, Rolls-Royce ou Lamborghini, c’est au tour d’Aston Martin de présenter les grandes lignes de son prochain machin surélevé. On regarde ça avec vous.

Tout d’abord, le nom. En nommant son gros bébé DBX, Aston Martin la joue corpo avec un patronyme qui s’insère à merveille dans la gamme actuelle. Pour rappel, le DB réfère à David Brown, ancien propriétaire de la marque, tandis que le X est là pour susciter des envies d’aventure, d’escapade et de chemins boueux.

Le dessin, ensuite ! La carrosserie reste soigneusement camouflée : le DBX garde son pyjama zébré. Pour autant, les grandes lignes de la voiture sont là, avec une gigantesque calandre tout droit reprise des coupés de la marque (petit rappel : notre essai de la DB11 AMR est à lire ici !) qui mange une grosse partie de la face avant. Les phares, elles, semblent se rapprocher de celles de la “petite” Vantage. Le profil est très élancé, avec une lunette arrière fort inclinée et des porte-à-faux réduits. L’arrière, lui, demeure plus énigmatique, avec des optiques qui n’ont pas l’air définitifs. Wait and see, comme on dit là-bas !

Nous n’aurons cependant pas grand chose d’autre à vous partager. L’intérieur ? Aucune info, aucune photo. Le moteur ? Bien que le V8 AMG vienne immédiatement à l’esprit, nous n’avons aucune confirmation de la part d’Aston Martin. Il faudra attendre pour avoir plus de choses à se mettre sous la dent… Le DBX sera en tout cas présenté à la fin de l’année prochaine, ce qui laisse bien du temps à la marque pour le tester dans le froid lapon ou l’aridité du Moyen Orient… Sans évidemment oublier de claquer quelques chronos sur le Nürburgring !

On vous laisse avec une petite vidéo pour vous faire votre propre avis :

Via Aston Martin.