Vous avez surement tous à l’esprit les concessions Audi qui fleurissent depuis une douzaine d’années un peu partout et qui sont désormais totalement indépendantes des concessions VW. Fini le temps des concessions VW blanches et bleues dans lesquelles on trouvait un »corner » avec 2 ou 3 Audi, un panneau signalant la marque et un casier à documentations. Audi s’est bien émancipée et depuis les années 96-97, la marque impose à ses distributeurs ce que l’on appelle dans le milieu automobile des « cathédrales » faites de verre, d’acier,  d’alu, de sol en marbre et de mobilier chic, cher et achetable seulement chez quelques fournisseurs référencés ( ça marche pour Audi mais c’est le cas de beaucoup de marques qui ont trouvé dans ce système autoritaire et onéreux un filon indirect pour gagner un peu d’argent ! )

concession Audi.3

Vous connaissez tous les concessions en forme de profil d’aile d’avion avec leurs immenses vérrières et leurs bardages gris alu, vous en avez vu des grandes, des petites, des très grandes mais surement pas une gigantesque comme celle qui vient de s’ouvrir dans l’ouest londonien du coté de Chiswick le long de l’autoroute M4.

Audi-Center-West-London-2

A menu de cette cathédrale de fer et de verre : 7 niveaux dont 2 en sous sol, 17.651 m2, 48.5 millions d’euros d’investissement, 6 ans de travaux, un show room capable d’exposer 122 voitures sans compter les deux derniers niveaux qui seront réservés à des expositions, des receptions ou du stockage de voitures si la concession de West London Audi explose les chiffres de ventes ( et vu le coût, va pas falloir que les commerciaux lambinent trop avec les clients…ou fassent trop de remises ! ), la concession dispose d’un ascenseur à voiture pour qu’elles puissent être exposées aux niveaux supérieurs en cas de besoin.

Audi-Center-West-London-4Audi-Center-West-London-3

Je vous laisse apprécier la surface totale de l’affaire ( avec les ateliers, le MPR, l’occasion et la préparation ) qui dépasse le raisonnable. Audi n’est pas Ford, Vauxhall ou Renault pour avoir besoin d’une telle concession. Mais bon puisque ça fait plaisir au PDG de l’affaire et au directeur d’ Audi UK, Jémémie Hicks qui dit que cette concession est emblématique de la croissance d’Audi sur le marché. Reste tout de même à gérér et payer les centaines de salariés d’une telle affaire qui ne doivent pas être sous payés, sous employés si le distributeur veut satisfaire aux normes ISO ( organisation du travail, mais aussi recyclage, pollution et formation ) et aux critères imposés par la marque d’Ingolstadt.

Admirez l’immensité d’une partie du hall d’exposition.

Audi-Center-West-London-1

Dire qu’au départ, les standards étaient imposés pour que les clients des marques se sentent partout chez eux dans le monde quand ils amenaient leur Audi en révision ou qu’ils allaient acheter une nouvelle auto…Avec de tels standards, de telles archictectures, on a surtout déshumanisé les rapports entre les gens, les commerciaux, l’atelier, les équipes de direction et au final on n’est nul part chez soi et surtout en sécurité, en confiance comme on pouvait l’être chez des concessionnaires plus petits, plus conviviaux et tout aussi compétents en étant à l’écoute du client.

West_London_Audi_design

Et que dire du coût de la main d’oeuvre dans une telle structure qu’il faudra amortir coûte que coûte, bonjour les factures d’entretien, de pièces ou d’accessoires qui deviennent de plus en plus élevées et de plus en plus opaques dans les grosses concessions. Ayant partcipité au lancement en 1997 d’une des premières affaires aux normes Audi en France, je peux vous dire que depuis les choses ont vraiment changé et pas forcément en bien….chez Audi mais aussi chez les concurrents. La grandeur de la cathédrale fait l’apparence, la facture, pas la compétence et la qualité du travail !

Autant profiter de concessionnaires qui sont de cette taille là .

concession Audi.3AutoConcept_acceuilconcession Audi.1

Via Audi.