Depuis le printemps dernier, la gamme Audi A1 est chapeautée par la S1 (essayée dans nos colonnes au printemps dernier) à moteur 2.0 L TFSI de 231 ch et transmission Quattro. Mais depuis très longtemps, nous vivons avec la rumeur d’une version RS1 qui prendrait le relais de l’A1 Quattro forte de 256 ch mais qui ne fut produite qu’à 333 exemplaires.

Audi RS1 - on l'oublie

Certains voyaient d’ailleurs cette RS1 arriver dans les prochaines semaines ou les prochains mois. Las, il n’en sera rien. Stephan Reil, directeur technique chez Quattro GmbH, lors d’un entretien accordé à Top Gear a précisé qu’un tel projet n’était pas très réaliste, non pas d’un point de vue technique mais plutôt d’un point de vue financier. Le patron d’Audi de poursuivre et d’expliquer que plus l’auto est petite et plus il est compliqué d’envisager d’éventuels retours sur investissement. Pour y parvenir, il faudrait alors vendre beaucoup d’exemplaires du modèle et plus la voiture est petite, plus c’est difficile notamment pour une marque comme Audi.

Par ailleurs, Stephan Reil enfonce le clou et explique que la « place » pour une future RS1 entre les modèles de la marque est trop juste. Ces autos pourraient d’ailleurs entrer en concurrence et cela aurait des conséquences pour les deux modèles concernés. Une Audi RS1 avec 260 ou 270 ch aurait ainsi été trop proche de l’Audi S3 équipée du même bloc 2.0 L TFSI mais en version 300 ch. Rentabilité et cannibalisme de gamme auront donc eu raison de cette désormais ex future citadine très sportive de la gamme A1.

Via TopGear.