Silvermine 11SR.2

Le plaisir automobile n’est pas l’apanage de nos amis britanniques car si en France, le genre à tendance à disparaitre, les néerlandais ne sont pas les derniers à produire des petites séries de voitures sportives dédiées essentiellement au plaisir de la conduite. Bien évidemment, nous avons à l’esprit Spyker ou Donkervoort mais il ne faut pas oublier des productions comme celles de Huet Brothers. Le tout petit constructeur a mis sur le marché en 2012, le coupé HB qui marie un joli look néo-rétro, d’agréables performances, un chassis moderne et vrai plaisir au volant.

L’affaire se poursuit aujourd’hui avec Silvermine et la SR11 qui se veut être une voiture destinée à la conduite sur piste mais pas seulement puisqu’elle sera proposée en version Track Day et version Street Legal.
Dans la genèse de ce projet de « barquette » à l’esprit seventies revisitée à la façon 2014, on retrouve des noms connus et notamment ceux des frères Marco et Andries van Overbeeke qui ont travaillé sur la création du coupé Huet Brothers.

Développée autour d’un chassis mis au point par l’ingénieur Frank van Rouendal, la Silvermine SR11 se présente sous la forme d’une voiture découverte à deux places et moteur central arrière. Le design de l’auto cherche à marier le meilleur des années 70 et le meilleur de ce que l’on sait faire aujourd’hui. L’allure est agréable, élégante et élancée et participe au charme de cette sportive dont le profil en vague n’est pas sans nous rappeler celui d’une Nova à laquelle on aurait enlevé le cockpit. Si la face est classique avec des phares ronds qui abritent des projecteurs au xénon et à leds, la partie arrière se veut très aérée. Elle laisse apparaitre les échappements mais aussi leurs silencieux, le chassis, le moteur et les arbres de transmission. Le bas de pare brise est lui aussi transparent et permet de voir les suspensions avant réglables de l’auto. Le capot moteur flanqué des deux bossages aérodynamiques est lui aussi transparent afin de profiter du moteur 6 cylindres qui propulse la SR11. Certains feront remarquer que les feux arrières ne sont pas sans rappeler ceux des dernières Ferrari.
Silvermine explique aussi qu’une partie des éléments de la voiture pourrait être sous-traitée en dehors de Pays Bas.

Alors que le chassis est d’ores et déjà terminé et essayé, chez Silvermine, on travaille actuellement à la finalisation de la carrosserie et à la parfaite finition des ouvrants et des différents éléments en fibre de carbone ou aluminium qui font cette jolie voiture de sport.

La Silvermine SR11 sera disponible en deux versions qui sont propulsées par le même bloc moteur, un 6 cylindres à plat en provenance, non pas de chez Porsche mais de chez Subaru. La version Track Day annonce la puissance de 325 ch et la version Street Legal revendique 100 ch de moins pour ne disposer que de 225 ch. Ci dessous, les caractéristiques des SR11 Track Day :

– Châssis numéroté avec certificat (maximum 5 unités du même type pour chaque série)

– Châssis en Aluminium/Nomex avec cockpit à structure en nid d’abeille

– Moteur H6 3.0 L 325 ch

– Système d’échappement avec catalyseurs et silencieux recouverts de céramique

– Boite de vitesse séquentielle à 6 rapports

– Boîte de vitesse avec système de refroidissement d’huile

– Différentiel à glissement limité

– Roues en alu à écrou central en 8.5×17 pouces à l’avant et 9.0×17 pouces à l’arrière

– Pneumatiques Track-Day 235/40 R17 à l’avant, 255/40 R17 à l’arrière (Pirelli P-Zero)

– Suspensions réglables

– Amortisseurs Racing réglables

– Freins à disques ventilés et percés à étriers fixes à 4 pistons à l’avant et 2 pistons à l’arrière

– Plaquettes de freins de type Racing

– Système de réglage et d’équilibrage du freinage depuis le cockpit

– Barres anti-roulis réglables

– Possibilité de choisir l’auto avec volant à droite ou à gauche

– Volant à attache rapide

– Réservoir de carburant protégé homologué par la FIA avec pompe à carburant électrique

– Sièges baquet avec harnais de sécurité à 6 points

– Carrosserie en fibre de carbone avec capots avant et arrière

– Pack aérodynamique avec diffuseur, plancher plat et aileron arrière

– Phares au xénon et éclairage complémentaire à leds

– Extincteur homologué par la FIA

– Tableau de bord digital à affichage digital avec enregistreur de données et capteur-enregistreur de G

– Launch Control

– Caméra vidéo avec système d’enregistrement (optionnel)

Ci dessous les principales différences de la version Street Legal :

– Moteur H6 3.0 L 225 ch

– Boite de vitesse à 5 rapports

– Hauteur de caisse réhaussée de 50 mm

– Ressorts et amortisseurs plus souples

– Répartition du freinage réglable

– Frein à main manuel

– Harnais de sécurité 4 points

– Cockpit en matériaux composite personnalisable (sièges, harnais, coloris, équipements électroniques)

– Roues en alu en 7.5×16 pouces

– Pneumatiques routiers Hautes Performances en 225/45 R16 à l’avant, 245/45 R16 à l’arrière

Silvermine annonce que la voiture complète sera prête pour la fin de l’année. La version définitive sera présentée dans les premiers mois de 2015, puis testée et homologuée dans la foulée. La production devrait débuter vers le milieu de l’an prochain et il faudra compter environ 6 mois entre la commande et la livraison de la voiture. Le constructeur fait savoir que cette nouvelle sportive sera produite en toutes petites séries (on parle de série de 5 exemplaires).
Les prix ne sont pas annoncés car ils restent à la discrétion du constructeur et de l’acheteur qui pourra personnaliser sa SR11.

Silvermine 11SR.8

Via Silvermine.