La marque Citroën est déjà présente en son nom sur l’avenue des Champs-Élysées au numéro 42, et ce depuis 1927. Dans leur politique de différenciation entre « Ligne C » et « Ligne DS », les Chevrons ont décidé d’ouvrir un « DS World » dans un lieu distinct du célèbre C_42. Les locaux sont déjà trouvés, les travaux sont en cours, et l’inauguration est promise avant la fin de l’année.

Faute de place sur les Champs-Élysées, et surtout face à des loyers qui ont bondi jusqu’à faire fuir en 2011 l’agence de La Poste, Citroën n’a pas investi sur la plus belle avenue du monde. Après tout, ils y sont déjà, et avec une façade très identifiée ! Voulu comme label chic et à l’esprit très luxueux, c’est dans le quartier attenant encore plus huppé dit du « Triangle d’Or », formé par les avenues Montaigne, George V, et des Champs-Élysées, que la griffe DS s’installera, plus précisément au numéro 33 de la rue François Premier, Paris VIIIème. Près des locaux de la station Europe 1, à une cinquantaine de mètres des Champs-Élysées et juste à côté de l’Hôtel Claridge, c’est sur 1200 m² que s’étendra le DS World. Le lieu devrait comprendre trois niveaux, avec le rez-de-chaussée, un entresol et un étage. Les Citronënistes seront heureux : le lieu est situé à une encablure de l’ancien garage de la rue Marbeuf, en pleine terre « chevronnée » donc.

Garage Marbeuf Citroën

Après celui de Shanghai le 28 mars 2013, le deuxième DS World à ouvrir ses portes sera celui de Paris. Milan et Barcelone sont les autres villes pressenties pour recevoir de telles installations, ayant l’objectif de promouvoir la marque « DS », d’en présenter la culture et l’histoire à travers les concept-car ou d’anciennes « vraies » DS, et aussi de vendre les modèles de la gamme qui, bien qu’appelée à croître, se limite pour l’heure aux seules DS3, DS4 et DS5. De quoi conquérir un monde que DS appelle, en bonne représentante de la francophonie, « World »…

En Chine, en plus du DS World de Shanghai, Citroën multiplie les ouvertures de « DS Store », les concessions dédiées aux modèles de la marque qui seront à terme produits par la joint-venture CAPSA : d’une petite trentaine actuellement, les Chevrons veulent atteindre le chiffre de 70 points de vente dans l’Empire du Milieu à la fin de l’année. Quant aux Champs-Elysées, ils se préparent à l’arrivée vraisemblable d’un autre constructeur automobile : Volkswagen. De quoi agrandir une offre de showrooms déjà fournie dans la capitale.

Crédit photographique : François M.
Source & illustration du garage Marbeuf : Forum Auto
Illustrations du DS World Shanghai : La Revue Automobile