Bentley-Continental-Flying-Spur.0

Encore la faute à un stagiaire qui a appuyé malencontreusement sur la touche Enter qui valide l’envoi du fichier « New Flying Spur » à nos amis et confrères russes d’Autowp.ru. Toujours est il que pendant que Bentley nous fournit des teasers vidéos de qualité, nous voici en présence d’une première série d’images de la Flying Spur New Gen 2013. Avec cette nouvelle Bentley Flying Spur 2013, il va vous falloir oublier l’appellation Continental qui disparait du nom officiel de la limousine de luxe afin de mieux de détacher de la filiation avec le coupé Continental GT.

L’évolution entre la Flying Spur 2012 et la Flying Spur 2013 est non négligeable et on distinguera sans peine les deux générations de la grande limousine de luxe britannique. La nouvelle venue apparait avec des faces avant et arrière « verticalisées » et plus éloignées de celle du coupé qu’actuellement. On note le retour des classiques feux arrières horizontaux et des phares qui sont désormais nettement différents de ceux du coupé GT. Le profil évolue lui aussi assez nettement avec une nouvelle ligne de carrosserie, un nouvelle vitre de custode et il n’est pas sans rappeler celui de la grande Mulsanne. La malle se veut plus fuyante et un peu plus cintrée et légèrement réhaussée de façon à dégager un peu les ailes arrière un peu comme le fait sa concurrente directe, la Rolls Royce Ghost.
Les nouvelles courbes, le profil du vitrage revu et redessiné donnent une allure plus exclusive à cette limousine de luxe qui apparait mieux « assise » et presque plus statutaire.

Si l’habitacle évolue plus subtilement, il semble de prim’abord plus cossu, mis au goût du jour et on se prend à se dire qu’on pourrait faire un beau voyage aux places arrières, confortablement assis dans des sièges en cuir « beurre frais » et les pieds dans l’épaisse moquette en laine de couleur violet foncé.

On découvre un nouveau système de navigation avec écran tactile 8 pouces, un beau système hifi signé Naim avec 1100 watts et 8 canaux. A l’arrière, grâce à une télécommande tactile pour les passagers on peut piloter à la fois les fonctions multimédia, mais aussi celles de la climatisation ainsi que les réglages, le  chauffage et la ventilation des sièges.

Pour les clients qui désirent voyager en restant connectés, ils pourront opter pour un pack Multimedia spécifique qui propose les éléments suivants :

– Fonctionnalité hot-spot WiFi
– Ecran 10 pouces intégrés aux dossiers des sièges avant
– Multiconnectivité USB/SD/HDMI avec lecteur de CD/DVD individuel
– Stockage interne de 64 Go

Pas encore d’informations au sujet des moteurs mais il est évident que l’on retrouvera le W12 6.0 L mais aussi peut être avec le récent V8 4.0 L Biturbo qui a relancé ces derniers mois l’attrait et la carrière du coupé Continental GT et du cabriolet GTC.

MàJ du 20/02/2013 : Au lancement pas de V8, on retrouve donc uniquement le moteur W12 6,0 L dans une version qui annonce 625 ch et 800 Nm à partir de 2.000 tr/min. Ce moteur est associé à l’inévitable boîte automatique ZF à 8 rapports déjà présente sur beaucoup de véhicules haut de gamme. Bien entendu, plateforme de VW Phaeton oblige, la transmission est intégrale.

La Bentley Flying Spur est aussi une voiture très performante et malgré ses 2475 kg ( et 5.295 m de lo,g), la limousine de luxe atteint 322 km/h et plie le 0 à 100 km/h en 4.6 secondes, et le 0 à 160 en 9.5 seconde. Pour ce qui est de la consommation mixte, elle s »établit à 14,7 l/100 km pour des émissions de CO2 qui s’élèvent à 343 g/km. Attention au gros malus en France !
Pour découvrir cette grande nouveauté, voici les premières  vidéos :

Avec cette nouvelle limousine, Bentley espère bien se positionner au plus près de Rolls Royce et de sa Ghost, ce sera à voir dans les prochains mois.  A revoir dans les prochains jours en détail.

Via Bentley, Youtube.