BMW i3 et Autolib

Il y a 10 mois, BMW et le groupe Bolloré étaient en guerre pour une sombre histoire d’espionnage industriel via un sous traitant de l’entreprise munichoise, l’entreprise P3 Group. A l’époque, deux techniciens de P3 Group intervenaient sur des bornes de rechargement d’Autolib et ce à plusieurs reprises au cours de l’été. Début septembre 2013, les deux « techniciens de maintenance » étaient arrêtés par les services de la brigade d’enquête sur les fraudes aux technologies de l’information de la PJ parisienne.
Après une journée de garde à vue, les deux allemands avaient été remis en liberté. Deux jours plus tard, BMW via sa filiale française s’était excusé tout en niant l’espionnage industriel et en affirmant que le jour de leur arrestation dans les rues de Paris les techniciens de P3 Group ne travaillaient plus pour BMW mais pour un autre constructeur automobile… 

Dans la foulée, le groupe Bolloré avait déposé une plainte contre la société allemande d’ingénierie missionnée par le constructeur munichois auprès du procureur de Paris pour abus de confianceintrusion dans un système automatisé de données et dégradation de matériel.

L’affaire a du se poursuivre tant judiciairement que dans le cadre de négociations de groupe à groupe. Au fil des mois, les deux entreprises ont discuté, mis les choses à plat pour parvenir probablement à un réglement amiable du conflit ainsi qu’à la mise en place d’un un accord dans le domaine des véhicules électriques et de leurs recharges.

Désormais et dans le cadre de ce nouveau partenariat, les BMW i3 et i8 viennent d’être homologuées par Bolloré. Elles vont pouvoir se recharger sur les bornes électriques du réseau mises en place par Bolloré dans le cadre d’Autolib’ mais aussi de Bluely et Bluecub respectivement en service dans les villes de Lyon et de Bordeaux.
Cet accord donne un accès à 4700 bornes en Ile de France et à toutes celles installées dans les deux capitales régionales.
Ainsi et dès à présent, les propriétaires des BMW électriques vont pouvoir souscrire un abonnement annuel de 15€ pour accéder aux bornes de recharges des services d’autopartage de l’entreprise bretonne. Les béhèmistes pourront ainsi recharger leurs autos moyennant 1€ par heure de charge (plafonné à 4€ la nuit).

Comme à l’accoutumée chez BMW France et chez Bolloré on se félicite de cet accord et on se dit heureux de cette collaboration. La président de BMW France, Serge Naudin de dire : « Ce partenariat entre BMW i, le leader de l’électro-mobilité citadine Premium et Autolib’, leader du car-sharing électrique, va contribuer à l’essor de la mobilité individuelle sans émission de CO2 en milieu urbain et péri-urbain. BMW Group et Autolib’ se positionnent ainsi en pionniers pour ce grand sujet de société. »
Vincent Bolloré a profité de l’occasion pour remettre ses services et il s’est lui aussi dit heureux d’avoir pu rendre compatible les technologies du groupe Bolloré avec celles du Groupe BMW.
 

Via BMW, Bolloré, Journal de l’Automobile.
Crédit photo : Voiturelectrique.eu