Quand on pense technologie, on ne pense pas forcément “moto” et pourtant, dans le domaine du 2 roues aussi, la technologie fait son bout de chemin. Dernier exemple en date à mon sens, la BMW F750GS qu’on a eu l’occasion d’emprunter quelques jours..

Depuis quelques jours, elle profite de série d’un gigantesque écran, partie intégrale d’un système appelé Connectivity (Connectivité) chez l’allemand.

On ne peut pas le rater: avec ses 6.5 pouces et son rafraichissement à 60 Hertz, il a remplacé les bons vieux compteurs. Et on peut largement faire le parallèle avec les voitures où chez Audi, le Virtual Cockpit est apparu , MBUX chez Mercedes, BMW et son Live Cockpit : l’écran est partout.

Petit tour en vidéo d’une grande partie de ce qu’une moto peut proposer -avec donc à l’exemple la F750GS – et encore elle n’a pas l’intégralité des options qui existent chez BMW :

Comme dans l’automobile, des technologies et systèmes qui étaient à une époque l’apanage des très haut de gamme se retrouve maintenant sur des véhicules moins gros / moins puissants.

Alors si on se faisait une liste presque exhaustive de tout ce que l’on peut retrouver sur cette moto (et présenté en grande partie dans la vidéo ci-dessus) ?

  • ECall : l’appel d’urgence automatique ou manuel. La moto peut détecter un accident / situation dangereuse, dans ce cas elle envoie automatiquement à une plateforme de services BMW les coordonnées de la moto ainsi que d’autres informations puis à travers un ensemble de micro/haut parleur intégré un opérateur peut communiquer avec vous dans votre langue pour savoir si vous êtes conscient, si vous avez besoin d’aide. Peut être aussi déclenché manuellement. + d’infos ici
  • Keyless Ride: Démarrage / arrêt de la moto ainsi que verrouillage / déverrouillage de la colonne de direction .. sans fil : la clef reste dans la poche. Agit aussi sur la trappe à carburant ainsi que sur l’alarme si celle-ci est installée.
  • ABS Pro: en plus des fonctionnalités de l’ABS, déjà très utile, l’ABS Pro est capable de mesurer l’inclinaison de la moto pour empêcher un blocage des roues dans une situation de virage. Cela s’appelle ABS Cornering (ABS-C) chez certains autres constructeurs. BMW y ajoute le feu de stop dynamique qui fait clignoter le feu de stop en cas de très fort freinage. + d’infos ici
  • Suspensions pilotées ESA (Electronic Suspension Adjustment): les suspensions de la moto réagissent à pas mal de paramètres dont la charge de celle-ci, le mode de conduite sélectionné.. + d’infos ici
  • BMW Motorrad Connectivity: l’immense écran 6.5 pouces TFT rafraîchi à 60 Hz, affichant toutes les informations utiles sur la moto et disposant des sections Mon Véhicule, Navigation, Media, Téléphone et Réglages. Avec connectivité Bluetooth vers casque conducteur & passager ainsi que vers le smartphone pour s’intercaler avec l’application BMW dédiée. + d’infos ici
  • DTC – Dynamic Traction Control: le système DTC sait réduire la puissance délivrée à la roue arrière en cas de perte d’adhérence notamment. + d’infos ici
  • ASC – Automatic Stability Control: l’ASC veille au grain, de série, pour empêcher l’anti patinage. + d’infos ici
  • Modes de conduite: Road, Rain, Dynamic.. et en option Enduro : ces modes viennent intervenir sur les équipements de série de la moto et ceux optionnels .. notamment donc la réponse du moteur, l’ABS, l’ASC, le DTC, la suspension ESA. Par exemple en mode Rain la moto va réduire la puissance disponible pour éviter l’accident, augmenter la sensibilité de l’ABS + d’infos ici
  • Contrôleur MMC: C’est une molette qui peut être tournée vers le haut et le bas et orientée vers la droite/gauche pour naviguer dans des menus & réglages sans quitter la route. + d’infos ici
  • Poignées chauffantes: alors là le descriptif est plutôt équivoque mais petite particularité, les poignées chauffantes chez BMW réagissent toutes seules à la température extérieure + d’infos ici
  • Shifter Pro: le shifter remplace la coupure de gaz par une très courte coupure électronique à l’allumage. Il permet donc de passer les rapports sans utiliser l’embrayage.. sauf évidemment pour passer la 1ère après avoir démarré la moto.
  • Capteur de pression des pneus RDC: la moto mesure en permanence la pression des pneus avant/arrière. On peut accéder à la mesure manuellement mais la moto informe aussi l’utilisateur si nécessaire. + d’infos ici
  • Le pré-équipement GPS: l’installation en usine d’un réceptacle pour le GPS Navigator de BMW qui permet son alimentation électrique mais aussi sa communication avec la moto.

On note qu’il est aussi possible d’équiper la moto d’une alarme.. Bref quasiment tous les systèmes que l’on trouve sur sa grande.. grande soeur la R1250GS sont disponible sur cette F750GS. Le modèle que l’on a essayé était surbaissé et ne pouvait donc pas profiter de l’ESA.

Il était en prime équipé de pneus Enduro ainsi que de crash bars

Et la concurrence?

Chez Harley Davidson, on peut avoir CarPlay sur sa moto avec leur système appelé “Boom! Box GTS” (oui .. euh je sais pas qui s’occupe du nommage chez eux) et également un très grand écran :

Chez KTM on trouve “My Ride” :

La concurrence s’intéresse donc bien sur aux technologies embarquées.

Pour avoir une idée des choses sur lesquelles BMW travaille, cette vidéo avait pas mal tourné :

L’idée c’est que la moto puisse aider son conducteur dans une situation dangereuse. Comme la plupart des aides, cela peut faire froncer des yeux les motards “purs et durs” (et il est vrai que ça fait plus d’électronique qui peut tomber en panne) mais au global je trouve quand même l’ensemble de ces systèmes géniaux 🙂

Le modèle essayé est une BMW F750GS, désormais à partir de 10 470€ et le véhicule essayé est à 13 195€ (hors pneus et crash bar à ma connaissance). Vous pouvez retrouver sa configuration ici.