bmw-i3

… ou 27.990€ avec le fameux super bonus écolo déduit !

Ian Robertson, patron du marketing et des ventes de BMW a dit: « La BMW i3 annonce l’aube d’une nouvelle ère pour la mobilité individuelle et pour le Groupe BMW. Fidèle à une véritable BMW, la BMW i3 a un fort attrait émotionnel, substance de produit exceptionnel et une garantie de plaisir de conduire. Avec ce véhicule de pointe et avec un prix attractif (34.990€), nous allons fournir à nos clients une offre très attractive. La BMW i3 ouvre une nouvelle ère, tant pour la mobilité individuelle que pour BMW Group. Authentique BMW, la BMW i3 est dotée d’une forte personnalité, elle offre une architecture révolutionnaire et garantit un intense plaisir de conduire. Dotée d’une technologie de pointe et proposée à un prix attractif, la BMW i3 constitue une offre irrésistible d’électro-mobilité premium. »

35.000€ en prix de d’entrée de gamme pour une citadine électrique ça commence à faire et à taper dans les budgets des écolos et des amateurs de VE même si BMW nous explique que la i3 est assemblée dans l’usine de Leipzig entièrement modernisée qui utilise notamment de l’énergie produite par les panneaux solaires qui recouvrent les toits du bâtiment ou par des éoliennes proche du site industriel. BMW explique aussi que c’est du vrai bois d’eucalyptus qui recouvrira la planche de bord de la voiture et qu’il viendra d’une zone de production, proche du site de fabrication, certifiée FSC. Le constructeur nous annonce aussi que le cuir qui ne sera pas traité avec des produits chimiques, comme habituellement mais avec de l’huile d’olive et enfin on apprend que la structure i3 en résine renforcée de fibre de carbone sera entièrement recyclable lors de la fin de vie de l’auto… mais quid des fameuses batteries lithium-ion quand elles seront mortes ! Sur ce dernier sujet, BMW est étrangement muet.

Si acheter un VE à près de 28.000€ (bonus déduit) vous effraie, sachez que BMW offre une possibilité de location à 470€/mois avec entretien inclus (avec vidanges et bougies… oui je sors !). La i3 sera livrable en France dans le courant du mois de novembre 2013. Les produits et services liés à la BMW i3 seront proposés par les distributeur du réseau qui seront agréés BMW i mais aussi par un Centre d’Interaction Clientèle (CIC) ou une plateforme en ligne (BMW annonce qu’il veut vendre une partie de sa gamme via internet et de la vente à domicile). Ces canaux de ventes seront interconnectés pour permettre aux clients de personnaliser leur processus d’achat, leur auto, leur financement et leur suivi post acquisition.

BMW nous rappelle aussi que la i3 c’est une autonomie comprise entre 130 et 160 km ou près de 200 km en mode  ECO PRO + et un peu plus de  300 km avec le prolongateur d’autonomie optionnel dont nous ne connaissons pas le prix. Le constructeur bavarois met aussi en avant les 125 kw (170 ch) du moteur, le 0 à 60 km/h plié en 3.7 secondes ou les 7.2 secondes pour atteindre les 100 km/h mais sont ce vraiment des arguments pour une voiture urbaine et péri rubaine à l’heure de la baisse de la Vmax en ville ou sur les périphériques ? Pas sur qu’on achète un VE pour faire le Grand prix des feux rouges !
La BMW i3 s’alimente sur toute prise électrique domestique 220/230 Volts et accélérer la recharge des batteries, BMW i propose aussi une borne murale (Wallbox) dans le cadre d’une prestation (facturée) qui inclut l’installation à domicile du système d’alimentation. Le constructeur bavarois met aussi en avant les partenariats avec des organismes de recharge publique au rythme des développements initiés par les pouvoirs publics (état, collectivités locales)… et dans ce domaine on est encore mal barré !

Vous lirez ici et là des comparaisons avec des modèles équivalent du groupe BMW notamment avec la Mini Cooper S qui est le modèle le plus proche en terme de puissance mais cela ne tient guère notamment en terme d’utilisation au quotidien, de prix et de performances !

Sachez enfin que le dossier de presse n’évoque en aucun cas la fin de vie de la i3 et notamment le très délicat sujet de la récupération et du recyclage des batteries lithium ion. Une affaire qui deviendra problématique dans quelques années quand BMW aura inondé le marché de VE. Encore de l’écologie commerciale et à deux vitesses !
A suivre et à revoir le 29 juillet prochain.

Via BMW.