BMW M235i Track Edition.7

Alors que ces jours ci, vous découvrez la BMW Serie 2 Active Tourer et ses premiers essais, le constructeur munichois n’oublie pas ses origines et les modèles sportifs, pas trop imposants qui ont fait sa renommée, son aura et le plaisir de dizaines de milliers d’amateurs. Hélas cette version n’est pas pour nous puisqu’elle est destinée au marché néerlandais.

Voici donc la M235i Track Edition ou comment faire de nouveau envie à ceux qui ont apprécié les 323i E21, 325i E30, les 328i E36 ou 330Ci E46. Que du bonheur avec une lignée de moteurs 6 cylindres atmo ultra performants, chantants, relativement peu gourmands au regard des perf’ et de l’agrément. Adieu les L6 atmo, place au L6 turbo comme sur cette nouvelle M235i Track Edition qui est propulsée par le très bon 3.0 L TwinPower Turbo dans sa version 326 ch à 5800 trs/min et 450 Nm dès 1300 trs. Cette sportive munichoise est proposée uniquement en version RWD et le différentiel est bien  sur de la partie sur ce coupé.

Avec son bloc L6 3.0 L associé à la classique BVA8 avec palettes de commande au volant, cette M235i T.E revendique une Vmax autolimitée de 250 km/h et plie l’exercice du 0 à 100 km/h en à peine 4.8 secondes soit 0.2 seconde de moins que la classique version M235i Coupé. La consommation mixte est annoncée pour 7.6 L/100 km et les émissions de CO2 s’élèvent à 176 g/km.

Esthétiquement cette M235i s’habille du kit aérodynamique M Performance qui propose un bouclier avant spécifique, des jupes latérales modifiées et un diffuseur arrière qui intègre les deux belles sorties d’échappement. La BMW se distingue des autres M235i par une calandre noire, un becquet de coffre en fibre de carbone et des jantes alu en 19 pouces. Les béhèmistes auront surement remarqué les nouvelles sorties d’échappement qui terminent une ligne complète en acier inoxydable. Le beau son doit être de la partie  !

L’habitacle est assez proche de celui des M325i « normales » et se contente d’ajouter une nouveau pédalier en aluminium, un levier de frein à main en fibre de carbone et alcantara ainsi qu’un volant sport recouvert lui aussi d’alcantara noir et qui intègre dans sa partie supérieure les fameuses diodes électroluminescentes rouges et vertes ainsi qu’un certain nombre de données liées au bon fonctionnement du 6 cylindres.

Comme annoncé en début d’article, cette nouvelle version M235i Track Edition ne sera, pour l’instant, proposée qu’aux Pays Bas et seulement à une douzaine d’exemplaires, sauf si la demande est là. Difficile de parler du prix néerlandais qui est archi taxé et qui met cette M235i T.E au tarif de la M4 française… gasp !

Via BMW.