P90141795-highRes

Dévoilée il y a à peine deux jours la nouvelle déclinaison de la famille série 4 nous livre tous ses secrets et ses tarifs. Et BMW de préciser que celle qui fera sa première mondiale à Genève le mois prochain est d’ores et déjà disponible à la commande dans les concessions.

C’est une nouvelle numérotation pour BMW mais il n’aura pas fallu beaucoup de temps au chiffre 4 pour s’étoffer puisqu’après la présentation du coupé et du cabriolet l’année dernière c’est une version coupé 4 portes (peut-être devrait-on d’ailleurs plutôt dire 5…) qui nous est présentée avec cette série 4 GC pour Gran Coupé (avé l’accent) à l’instar de sa grande soeur série 6 GC. Cette série 4 GC reprend à l’identique les cotes et l’empattement du coupé deux portes (L. 4,63 m/l. 1,85/empattement 2,81 m) ainsi que toute sa face avant. En fait, seule la ligne de pavillon diffère de sa cousine en gagnant un peu de hauteur (12 mm) et surtout en s’allongeant histoire de permettre aux passagers arrières de ne pas toucher le toit en permanence, d’intégrer les deux portes supplémentaires et d’offrir pour l’accès au coffre (480 l., soit 35 de plus que la deux portes) non pas une malle mais un hayon. Le résultat esthétique c’est naturellement à vous d’en juger, et chacun se fera sa propre opinion, mais force est de constater que le dessin s’il n’est pas déplaisant, n’est pas aussi réussi que sur la 6 GC, notamment en raison de l’ajout d’un fenestron qui vient quelque peu casser la pureté de la ligne et dont la série 6 GC est parvenue à se défaire. Néanmoins cette ligne reste dynamique et l’aspect coupé renforcé par les éléments de styles tels que les ouies derrières les roues avant, les feux repris du modèle deux portes et surtout les ouvrants sans encadrement.

A l’intérieur pas de surprise, c’est naturellement la planche de bord du coupé deux portes, et donc également de la berline série 3, qui est reprise. Les seuls changements sont pour l’arrière puisque désormais il est censé se montrer plus accueillant pour les passagers. On ne remarque pas de différence majeure avec la deux portes dans le traitement des assises qui sont largement creusées afin d’offrir un peu plus d’espace aux jambes mais on constate tout de même que malgré une largeur et un empattement strictement identiques la GC est homologuée pour 5 personnes et non 4 comme la deux portes, et qu’il faudra bien du courage pour rester plus de quelques minutes installé sur la place du milieu, même pour un enfant. On ne s’y trompe d’ailleurs pas vraiment chez BMW puisque cette GC est pudiquement qualifiée de coupé 4+1 places

Tout comme les autres déclinaisons 3 et 4 cette GC est proposée en 5 finitions : Lounge, Modern, Luxury, Sport ou M Sport, chacune d’entre elle jouant sur des détails esthétiques notamment à l’extérieur (réalisation et couleurs des naseaux et des prises d’air, des ouïes d’air et des coquilles de rétroviseur, du pourtour des vitres latérales, des baguettes enjoliveuses sur les boucliers avant et arrière, etc.) ainsi que sur la dotation de série. Avec la finition Sport la voiture se pare d’un kit aérodynamique qui modifie assez radicalement les pare-chocs avant et arrière et, si votre bourse le permet, il est également possible de passer par la case Individual proposant 7 cuirs et 4 couleurs de carrosserie spécifiques.

Sous le capot on retrouvera au lancement de cette BMW 5 motorisations 4 et 6 cylindres, les mêmes que sur le reste de la gamme série 3 et série 4. En essence la gamme propose la 420i et son 4 cylindres de 2l et 184 ch. (270 Nm), la 428i qui avec le même bloc offre 245 ch. (350 Nm) et pour chapeauter l’ensemble la 435i et son L6 de 3l et 306 ch. (400 Nm). En diesel la gamme n’est pour le moment proposée qu’avec les 4 cylindres 2l de la 418d (143 ch. et 320 Nm) et de la 420d (184 ch. et 380 Nm) mais elle s’enrichira dès cet été des six cylindres 430d (258 ch et 560 Nm) et 435d (313 ch. et 630 Nm). Les motorisations d’entrée de gamme sont proposées en boite manuelle ou automatique (8 rapports) et les modèles 428i et 420d peuvent dès maintenant s’acquérir en version xDrive (4 roues motrices).

Reste à voir la partie qui généralement fâche quand on se retrouve face à une berline allemande premium, je veux naturellement parler du prix, et c’est plutôt une bonne surprise (tout reste relatif) puisque cette série 4 GC pourrait presque afficher comme slogan « avec deux portes supplémentaires offertes » étant donné que les prix sont (à quelques 50 ou 100 euros près pour certaines versions) identiques à ceux du coupé deux portes. Certes en règle générale un coupé est plus cher que la berline dont il découle mais comme nous avons ici affaire à deux coupés, on s’y perd un peu… La gamme GC se « paie » même le luxe d’être plus abordable que la version deux portes puisqu’elle offre une version 418d qu’on ne retrouve pas (encore ?) au catalogue du coupé classique. La 418d GC est ainsi affichée en entrée de gamme à 37 700 € alors qu’une série 4 débute avec la 420i à 38 800 €… étonnant non ?

BMW 418d Gran Coupé 143 ch BVM6 4 cyl. 2,0 l. Finition Lounge 37 700 € Finition Sport 42 400 € Finition Modern 42 400 € Finition Luxury 45 900 € Finition M Sport 45 300 €
BMW 420d Gran Coupé 184 ch BVM6 4 cyl. 2,0 l. Finition Lounge 40 700 € Finition Sport 45 400 € Finition Modern 45 400 € Finition Luxury 48 900 € Finition M Sport 48 300 €
BMW 420d xDrive Gran Coupé 184 ch BVM6 4 cyl. 2,0 l. Finition Lounge 43 100 € Finition Sport 47 800 € Finition Modern 47 800 € Finition Luxury 51 300 € Finition M Sport 50 700 €

BMW 428i Gran Coupé 245 ch BVM6 4 cyl. 2,0 l. Finition Lounge 43 000 € Finition Sport 47 700 € Finition Modern 47 700 € Finition Luxury 51 200 € Finition M Sport 50 600 €
BMW 428i xDrive Gran Coupé 245 ch BVA8 4 cyl. 2,0 l. Finition Lounge 47 600 € Finition Sport 52 300 € Finition Modern 52 300 € Finition Luxury 55 800 € Finition M Sport 55 200 €
BMW 435i Gran Coupé 306 ch BVM6 6 cyl. 3,0 l. Finition Lounge 49 950 € Finition Sport 54 250 € Finition Modern 54 250 € Finition Luxury 56 950 € Finition M Sport 57 250 €

Reste maintenant à cette 4 GC à trouver son public, sans doute la vraie question puisque l’offre BMW est désormais pléthorique sur le « segment » (série 3, série 3 break, série 3 GT, série 4, série 4 cabrio, série 4GC) et qu’il n’est pas toujours facile de faire son choix et même simplement de différencier les modèles…

Via BMW, YouTube