Bugatti Veyron GS Vitesse Jean Bugatti

Le deuxième modèle de la Légende Bugatti a été dévoilée ce lundi à Francfort par la marque alsacienne. Il rend hommage à Jean Bugatti, le fils ainé d’Ettore, qui fut notamment le créateur de la superbe Type 57 SC Atlantic.

Après la Veyron Grand Sport Vitesse Legend Jean Pierre Wimille Edition bleue dévoilée en août au concours d’élégance californien de Pebble Beach, c’est au tour de la Veyron Grand Sport Vitesse Legend Jean Bugatti Edition d’arriver sur le tout petit marché mondial des supercars.
Cette Veyron Grand Sport reprend la livrée noir de la Type 57 SC Atlantic avec une carrosserie en fibre de carbone et une finition platine à chercher vers le logo EB et la calandre en fer à cheval. La signature de Jean Bugatti est présente sur le bouchon de réservoir et sur les seuils des portes. Des jantes alu en 20 pouces (365/35 R 20) Noir/Diamanté complètent l’allure classique de cette Veyron.

L’intérieur de cette Veyron Grand Sport est entièrement habillé de cuir aux tons chocolat et beige comme c’est le cas sur l’Atlantic qui sert de source d’inspiration. Le raffinement est aussi présent avec quelques touches de chrome et d’aluminium savamment distillés dans l’habitacle de la supercar de Molsheim. Différentes broderies placées entre les sièges et sur les portières complètent la décoration du cockpit de la grande sportive.

Pour le reste, cette Veyron Grand Sport Vitesse Legend Jean Bugatti Edition est totalement identique à une Veyron GS Vitesse standard. C’est à dire que l’on retrouve le moteur W16 8.0 L quadriturbo fort de 1200 ch, 1500 Nm avec transmission intégrale et BVR7. Les performances restent du même tonneau avec une Vmax de 415 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en à peine 2.6 secondes.

Comme avec la version Jean Pierre Wimille, il y aura 3 exemplaires de ce modèle. Chacun d’entre eux sera facturé quelques 2.29 millions d’euros. Quelle sera la prochaine version de ce modèle ? Difficile à dire pour l’instant mais ne perdons pas de vue que Bugatti a annoncé 6 versions différentes en un peu plus d’une année. A suivre.

Via Bugatti.