Ces annonces sont les propos tenus par Robert Ferguson, le vice président de Cadillac, lors d’une discussion avec des journalistes.

Cadillac SRX

Le vice président de Cadillac a ainsi déclaré sans détour qu’il aimerait bien que chaque modèle Cadillac ait sa version dieselisée d’ici à la fin de la décennie et cela pourrait commencer par l’entrée de gamme Cadillac. L’homme n’a pas une attirance particulière pour le gazole mais il fait simplement preuve de pragmatisme puisqu’il explique que ces modèles diesel aideraient la marque à entrer dans les futurs critères de consommations et d’émissions qui seront mis en place aux USA dans les prochaines années. R.Ferguson poursuit en expliquant que des motorisations diesel modernes et performantes aiderait Cadillac à s’installer durablement dans le paysage automobile européen. Il termine sur le sujet en disant que même l’imposant Escalade serait un engin idéal pour recevoir un gros moteur diesel.
On se souviendra tous l’épisode Cadillac BLS 1.9 L CDTI…

Abordant un autre thème, celui des SUV, Robert Ferguson laisse entendre qu’il serait bon que Cadillac dispose dans sa gamme et même assez rapidement d’un véhicule d’entrée de gamme mais surtout d’un concurrent aux Q3, GLK, X1 et même à des modèles plus petits. Il fait savoir qu’il ne serait pas opposé à un SUV du gabarit du Buick Encore (nos Opel Mokka et Chevrolet Trax) au sein de la gamme Cad’.

Voeux pieux ? Pré annonces ? Tests ? Difficile de savoir actuellement ce qu’il en est réellement notamment depuis l’arrivée de Mary Barra à la tête de GM mais une chose est sure, les idées sont lancées ! A suivre.

Via Edmunds.