Cadillac ELR.0

En voilà une jolie voiture électrique ! On est bien loin d’une Nissan même restylée, d’une Fluence et de quelques autres qui ont oublié qu’en plus d’une bonne autonomie, un joli design fait beaucoup pour une voiture.
Développée sur la plateforme de la Chevrolet Volt, voici le coupé Cadillac ELR qui reprend assez fidèlement les traits de la version Concept car que nous connaissons depuis quelques temps déjà et qui était elle même dérivée de la superbe Converj.

Cadillac ELR.5Cadillac ELR.6

Donc pas de surprise pour l’allure de ce nouveau coupé Cadillac qui mêle avec réussite des éléments venus du coupé CTS, de la nouvelle ATS et bien sur du concept car ELR. On retrouve les traditionnels phares et feux verticaux, les lignes acérées et dynamiques, la calandre Cadillac et des chromes assez présents mais aussi judicieusement disposés. Par rapport à la version concept, on notera toutefois des bas de caisse plus massifs, des roues plus petites et des pneus à faible résistance aux flancs plus hauts que ceux, ultra bas, de l’ELR Concept. Pour le reste la voiture est conforme à ce que nous annonçait le constructeur de voiture haut de gamme de GM.

La structure de ce coupé électrique est la même que celle de la Volt et on retrouve donc la même plateforme à l’empattement, le même moteur et un pack de batteries similaire à celui de la Chevrolet. La Cadillac ELR c’est un coupé aux dimensions suivantes :

L : 4.724 m
l : 1.847 m
h : 1.420 m
Emp : 2.695 m

La Cadillac y ajoute, standing oblige, une suspension pilotée DCC (Damping Control Continuous) qui pilote en continu la suspension puisqu’il peut intervenir si besoin toutes les 2 millisecondes. La Cadillac dispose aussi d’une suspension avant avec jambes de force HiPer en aluminium forgé ce qui permet d’abaisser le poids des pièces mais aussi le centre de gravité de la voiture. L’ELR repose sur des jantes alu en 20 pouces chaussées de pneumatiques « verts » dédiés à cette nouvelle auto. A l’arrière , on retrouve une suspension de type semi indépendante avec barres de Watts et bras oscillants. Toujours au chapitre de la suspension et pour gagner en confort, l’ELR adopte des coussinets hydrauliques. C’est ZF qui fournit le système de direction qui se veut précis, réactif et informatif.

Mécaniquement, on retrouve le moteur électrique associé au L4 1.4 L Ecotec Turbo qui sert de générateur pour alimenter les batteries de la Cadillac. L’ensemble annonce une puissance totale combinée de 154 kW (207 ch) et un couple de 400 Nm. L’ensemble est alimenté par  des batteries lithium-ion qui délivrent quelques 16.5 kWh et autorisent une autonomie de 56 km en mode tout électrique. Avec le générateur la Cadillac annonce 480 km d’autonomie et la recharge s’effectue par une alimentation soit en 110/120 volts, soit en 230/240 volts. Il faut 4h30 pour recharger complètement l’auto qui profite aussi d’un système de récupération de l’énergie au freinage pour redonner de l’énergie à ses batteries. Au chapitre des performances, cette ELR reste assez sage puisque le constructeur américain annonce une Vmax autolimitée de 160 km/h et un 0 à 100 km/h plié en 8.2 secondes environ.
La voiture répond aux critères californiens AT-PZEV ce qui lui permet de profiter de voies de circulation réservées dans l’état de l’ouest américain. Cadillac met aussi en avant le travail réalisé avec l’AFB (American Federation of the Blind) afin de sonoriser extérieurement et efficacement l’auto notamment pour être repérée par les aveugles et aussi les mal entendants.

Dans l’habitacle et comme sur la Volt, on dispose de 4 places mais dans le cas d’un coupé cela est moins gênant que pour une berline. L’ambiance est très Cadillac avec un ensemble qui mélange cuir, boiseries à l’américaine (c’est à dire très brillantes pour ne pas dire clinquantes !) ou inserts optionnels en fibre de carbone, mobilier recouvert de cuir surpiqué et bon niveau d’équipement avec notamment le système de connectivité CUE, la navigation, une belle installation hifi Bose à 10 canaux et autant de HP.

Ci dessous quelques vidéos pour découvrir ce nouveau coupé électrique de luxe.

Selon les premières informations, l’ELR sera vendue aux USA aux environs de 60.000$ (~45.000€). Il nous reste maintenant à savoir si cette nouvelle offre électrique, esthétique et luxueuse arrivera bien, comme prévu en Europe début 2014 alors qu’elle sera disponible sur le marché américain avec le prochain millésime c’est à dire dès cet été. Cela essentiellement à cause du réseau de distribution qui est anecdotique et pour la France tout au moins, pas très performant ! A revoir dans quelques mois.

Via Cadillac, C&D, Youtube.