Nous avions déjà les versions V6, V8 et même V8 SS ou 2SS pour ceux qui pouvaient se contenter d’une version de 432 ch, il y aura désormais une redoutable version ZL1 au V8 6.2 L dérivé de celui de la Cadillac CTS-V dans une version forte de 580 ch ! Si ça c’est pas de la muscle car ….

L’allure générale est assez proche de la version V8 SS mais l’agressivité et la sportivité de la belle américaine est décuplée par l’installation d’un nouveau pare choc spoiler avant plus agressif, plus aéré et doté d’une belle lame destinée à favoriser l’aérodynamique de l’auto, un nouveau capot moteur avec un beau bossage percé de quatre prises d’air et peint en noir mat. De profil, on découvre de nouveaux bas de caisse plus imposants, de nouvelles jantes alu en 20 pouces et à l’arrière on découvre un becquet de coffre plus prononcé, une jupe arrière noire plus prononcée et 4 sorties d’échappement au lieu de 2.

 

Beaucoup de choses évoluent sur la Camaro ZL1 par rapport à une SS à commencer par la mécanique. Le moteur V8 de 6162 cm3 voit sa puissance croître de 564 à 580 ch à 6000 trs/min et le couple moteur évolue de 735 à 753 Nm à des régimes moteurs similaires soit 4200 trs. La ZL1 profite d’une ECU reprogrammée, de nouveaux injecteurs, d’un compresseur recalibré associé à deux nouvelles admissions d’air et d’un nouveau carter d’huile avec système anti-déjaugeage. Les  580 ch entrainent bien évidemment les roues arrières qui profitent sur la ZL1 d’un nouveau différentiel spécialement développé pour ce modèle qui profite de son propre circuit de refroidissement. La direction assistée est modifiée, recalibrée et dispose d’une assistance électrique gérée électroniquement.

Du coté de la transmission la Camaro ZL1 est proposée soit avec une BVM6 Tremec TR-6060 MG9, soit ( en option ) avec une BVAS6 Hydra-Matic 6L90 de nouvelle génération. La BVAS6 profite d’un système dit Manumatic avec palettes au volant. Une légende peut bien se mettre au goût du jour !

Les trains roulants de la Camaro sont eux aussi modifiés et ils évoluent sensiblement puisque la belle et puissante américaine dispose désormais de la suspension Magnetic Ride de 3eme génération ( jusqu’à 1000 contrôles/secondes des mouvements de la suspension ), de nouveaux amortisseurs Twin-Wire/ Dual-Coil associés à de nouvelles articulations et silents blocs renforcés.

Toujours au chapitres des liaisons au sol et des roues, sachez que le contrôle de motricité ( Performance Traction Managment ) de la ZL1 est nouveau et dispose de 5 modes dont un mode Race avec Lauch Control et un mode Rain pour les routes humides. L’américaine profite d’un freinage spécifique mis au point avec Brembo et la voiture est freinée par des gros étriers à 6 pistons à l’avant et 4 à l’arrière, le tout avec des plaquettes et un liquide  spécifiques.

Vous aurez probablement remarqué les nouvelles jantes alu en 20 pouces ( disponibles en Silver ou Black ) qui sont chaussées larges avec les très bon Godyear Eagle F1 dans les dimensions suivantes :

285/35 ZR 20 à l’avant

305/35 ZR 20 à l’arrière

 

Toujours au chapitre esthétique mais aussi mécanique, la ZL1 bénéficie d’une ligne d’échappement spécifique active ( comme sur les Corvette, on peut moduler le son du V8 ) avec 4 vraies belles sorties rondes.

 

Dans l’habitacle , on découvre une ambiance étonnamment sobre et agréable avec des sièges sports chauffants recouverts de cuir noir et d’alcantara assorti avec des surpiqures, un volant sport recouvert lui aussi d’alcantara pour une meilleure préhension. Inserts en laque Piano noir, inserts alu sont aussi au programme de la ZL1 qui propose un cockpit agréable et presque douillet tout en étant bien différent de ce que les européens peuvent proposer. La climatisation automatique, le HUD, le radar de recul, le Bluetooth, le régulateur de vitesse sont aussi au programme ainsi qu’une grosse hifi de 245 Watts et 9 hauts parleurs.

 

Sachez aussi que la Camaro ZL1 sera produite sur le site d’Oshawa dans l’Ontario à raison d’environ 5000 exemplaires/an.

 

Pour découvrir la Camaro ZL1, une première vidéo qui nous la dévoile en test sur piste et en présentation.

Je terminerais en vous faisant savoir qu’elle sera commercialisée au USA comme modèle 2012, que sa production débutera en novembre prochain et que son prix devrait se situer aux environ de 50.000$ sur le marché US … si on fait la conversation directe ( sans prendre en compte les taxes ), on est à peine au prix d’une Golf R… et pourtant on ne se trouve plus dans le monde des sportives mais celui des supercars sans la contrainte du prix ( ou pour faire du mauvais esprit sans avoir pour nous européens à financer les tarifs des européennes à l’export et notamment aux USA ) ! Une vraie belle réussite automobile mais on ne sait pas si elle viendra un jour en Europe.

 

Via Chevrolet, Youtube.