Il semble que le sort de l’écurie soit scellé, si l’on en croit la déclaration de Tony Fernandes sur Twitter…

« La F1 n’a pas fonctionné, mais j’adore Caterham Cars », c’est ce qu’a déclaré le propriétaire de l’écurie Caterham ce vendredi sur son compte Twitter, juste avant de le clôturer définitivement. Voila qui donne un sérieux indice sur l’avenir de l’écurie …

tony-fernandes

Arrivées en 2010 sur la grille, d’abord sous le nom de Lotus, les monoplaces vertes n’auront jamais réussi à marquer le moindre point lors des 47 Grands Prix disputés jusqu’à présent. En début d’année, les mots de Fernandes avaient été clairs : si les performances de son team ne progressaient pas, il abandonnerait définitivement l’aventure F1 et les millions qu’il y injecte chaque année… Le début de saison 2014 s’étant montré assez catastrophique (3 abandons pour chacun des pilotes en 8 courses, Marussia devant à la régulière…), Tony Fernandes met sa « menace » à exécution. Tout cela confirme également les rumeurs qui couraient dans le paddock concernant un rachat éventuel de l’écurie.

F1 - GRAND PRIX OF AUSTRALIA 2014

Quid du sort des employés et de toute la structure Caterham F1 ? Il semblerait que Colin Kolles, qui a déjà engagé un retour en F1 avec le projet d’écurie Forza Rossa, soit très intéressé par ce rachat de Caterham. Une offre aurait d’ailleurs déjà été faite, ne reste plus qu’à attendre la confirmation officielle qui pourrait intervenir dès le Grand Prix de Silverstone ce week-end.

Le management de l’équipe devrait notablement évoluer après le changement de propriétaire, puisque l’actuel team principal Cyril Abiteboul est pressenti pour retourner chez Renault F1 où il a occupé par le passé le poste de directeur exécutif. Ce retour dans la firme française se ferait grâce à « l’appel au secours » de RedBull, en grande difficulté avec les blocs moteurs de Viry-Chatillon…

Wait & see, comme on dit, mais tout devrait s’éclaircir et s’officialiser d’ici les prochaines semaines !

Via Twitter, NextGenAuto, AutoHebdo.