1377081_524797050940869_236329005_nVilleneuve les Avignon a accueilli à nouveau le départ de la troisième édition duRaid Cap Femina Aventure. 52 équipages (dont 20 qui ce sont rendus directement à Marrakech), 108 femmes, 5 nationalités sont sur le départ ce matin dès 7h30.

6h30 : Levé, la première course était d’amener Alfred (notre mascotte et celle de notre sponsor) et par la même occasion le Toyota Land Cruiser au village départ. Vite, vite, nous étions appelées à la réunion d’accueil. Déjà pas franchement fraîches si tôt le matin, nous avons couru pour rejoindre le lieu de rassemblement. Ça commence fort et bien.

Retour au village à 9h, vérification médicale (nous sommes aptes !), vérifications administratives, balise SARSAT en main, vérifications techniques du 4×4… Enfin bref au bout de quelques heures, les deux Gazelles des Volcans sont officiellement et définitivement parties !

11 h : Remise des dons au Resto BB du Coeur du Gard, c’était impressionnant et fort sympa ! Le flux de dons ne cessaient pas. De notre côté grâce aux dons et La Grande Récré, nous avons pu offrir poussettes, nacelles, sièges auto… de quoi donner le sourire à l’organisation de l’association de Coluche. Le discours de Danièle Evenou a suscité une émotion réelle, les larmes aux yeux sur certains visages. Pour clôturer la première action solidaire, les Cap’Fées ont chanté les Enfoirés ! Quoi de plus normal pour ce raid solidaire 100% Féminin.

12h15 :  Déjeuner entre Cap’Fées. Et le moment tant attendu par toutes arrive enfin. Si redouté de mon côté aussi, celui de dire au revoir à mon fils et de prendre la route. Go, go, go, l’organisation nous demande de nous ranger en file indienne, le départ est donné ! Les sourires, les larmes, les « je t’aime » rythment les départs.

Et c’est parti pour 7h30 de route pour atteindre Castellon de la Plana, première étape de liaison en direction du Maroc. Je me suis transformée en Coyote sur pattes « attention Dorianne, danger dans 5 secondes, c’est bon, on fonce »… Il faut dire que les déformations professionnelles sont bel et bien là ! Oui j’aime être le chef….

Que ce fût long… mais nous avons enfin atteint la destination tant désirée pour la soirée. Plus de bruit de moteur ni de vibrations dans la tête même si on se fait assez vite au ronron inépuisable du gros L6 du Toy’.

Demain, réveil encore tôt (trop tôt !) et direction Tarifa de l’autre coté du Détroit de Gibraltar. Estimation d’après ViaMichelin, quelques 9h30 de route. Espérons que nous aurons plus de chance que certaines filles qui ont déjà connu la panne et les joies de la mécanique sur le bord de la piste… euh non pas encore, simplement sur le bord de la route !

0310_JONA_VLA_01069A demain pour la suite du pré-acheminement !

 Crédits photos : Maienga 2013.