Après une très difficile année 2011, les difficultés perdurent et les choses ne changent pas pour la Chevrolet Volt en ce début d’année 2012.

7.671 exemplaires ont été vendus durant l’année 2011 sur le marché américain et 2012 démarre à la même vitesse puisque sur les deux premiers mois de l’année, seulement 1.626 exemplaires ont trouvé preneur. C’est bien peu et surtout très insuffisant pour écouler les stocks  de l’usine de Detroit qui fabrique la pourtant séduisante VE de GM. Ainsi après déjà plusieurs semaines d’arrêt de la production entre Noël et début février, on a appris que les 1300 salariés de l’usine Chevrolet vont pouvoir « aller à la pêche » durant les 5 prochaines semaines, ce qui fait que la production de la Volt aura été stoppée 11 semaines sur une période de 14 semaines…. Il faut bien écouler les stocks qui dorment sur parc ou se donner du temps pour convaincre certains distributeurs US qui ne veulent quasiment pas vendre la Volt !

Reste qu’après une campagne de com au moment du pré lancement faite (on le comprend maintenant), essentiellement pour sortir GM de la faillite et le sauver de la disparition, une auto peu adaptée aux attentes de la clientèles (espace habitable pas gigantesque, 4 places seulement) et un prix déraisonnable ont fait le reste sur un marché américain des compactes pourtant en forme avec notamment les Cruze, Focus et quelques voitures japonaises qui se portent assez bien.

Il y a quelques mois, on pouvait penser que l’arrivée de l’auto en Europe allait un peu modifier la donne mais quand on regarde les prix de la Volt et de l’Ampera (respectivement 43.500€ et à partir de 44.500€), on se dit que le succès ne sera pas au rendez vous malgré les qualités techniques de la voiture. Pire, nous en parlions hier, l’arrivée de la Prius Plus-in avec 1200 km d’autonomie et surtout un pris inférieur de 7.000€, la cause parait hélas entendue sur le vieux continent ! Il ne reste plus qu’à GM à se remettre au boulot en proposant la bonne voiture avec une « possible » Volt 2.0 plus spacieuse, un rien plus performante et surtout nettement moins chère.

Via DetroitFreePress.