… pour celle qui va avoir la charge dans quelques semaines d’aller se frotter à la Chevrolet Cruze qui, elle, en dispose déjà. C’est Sergio Marchionne, l’administrateur délégué du groupe FCA qui l’a dit ! 

Chrysler 200Alors que sur certains segments du marché, les américains commencent à se mettre au diesel, on a appris via Automotive News qu’il n’y aura pas de moteur 4 cylindres turbo diesel pour la Chrysler 200. Sergio Marchionne de justifier sa décision en expliquant qu’une telle offre engendrerait un coût financier (R&D et mise en place de l’appareil de production) qui ne rendrait pas le véhicule économiquement viable.

On est surpris d’une telle décision car il existe au sein du groupe FCA d’excellents moteurs diesel dont la cylindrée est inférieure à 2.0 L. On pense aux blocs L4 1.6 Multijet et 2.0 L Multijet dont les puissances vont de 90 à 170 ch. Il existe même un gros L4 2.8 L CRD qui peut développer jusqu’à 200 ch. Mais c’est non, c’est le patron du groupe qui le confirme, il n’y aura pas de bloc existant ou de nouveau moteur diesel pour le marché US. S.Marchionne est tellement sur de son fait qu’il invite les médias à aller voir les concurrents présents sur le segment des berlines « compactes » avec des diesels afin de voir avec eux s’ils gagnent de l’argent ou si leurs versions mazoutées sont rentables.
Les amateurs américains de diesel et de voitures du groupe FCA devront se « contenter » des V6 3.0 L CRD provenant de FPT et du L6 6.7 L né chez Cummins et utilisé pour les gros pick up RAM.

L’affaire se discute vraiment notamment quand on sait que FCA dispose a dans sa banque d’organe des moteurs performants, prévus pour des tractions qui pourrait être adaptés à la New 200. A moins que derrière cette annonce se cache un problème financier… mais de cela l’administrateur n’a pas parlé.

Via AutomotiveNews, AutosAméricaines.