Comme je vous l’avais annoncé, le Club Porsche Auvergne a organisé une journée caritative au mythique circuit de Charade pour le centre Jean Perrin à Clermont-Ferrand. Toutes les recettes, notamment récoltées grâce aux baptêmes en Porsche sur la piste et en Harley-Davidson sur un tracé routier bucolique, ont cette année atteint un niveau record, cumulant pas moins de 13000 euros afin d’aider le professeur Jacques Dauplat à équiper le centre Jean Perrin de matériels de chirurgie thoracique.

Cette journée s’est déroulée sous le soleil auvergnat mais surtout dans une bonne humeur plaisante et une ambiance très détendue à ravir plus d’un visiteur ! Les retours qui me sont parvenus en sont d’ailleurs très positifs :

Merci beaucoup pour cette belle journée et d’avoir fait cette bonne action pour une bonne cause au centre Jean Perrin. J’en garde un très bon souvenir et je vous félicite pour votre gentillesse à vous tous.

Merci beaucoup, cela a été pour moi une belle expérience.

Ma belle soeur et moi même avons passé un excellent moment c’était super sympa, à renouveler.

Une journée réussie donc où chacun y a trouvé son intérêt mêlant plaisir, sensations, découvertes vrombissantes mais aussi générosité. Je retiendrai également un plateau exceptionnel que le Club Porsche a réussi à réunir pour l’occasion. Nous pouvions y retrouver pas moins de deux GT2 RS, mais aussi une GT3 RS 4.0, une armée de GT3 et GT3 RS et deux exemplaires de la nouvelle 911 (version 991)… Tout était prévu pour faire rêver les amateurs ! Quelques clichés de cette belle journée :

Malheureusement je me dois de vous rappeler que le circuit de Charade est en danger… Ce jour encore, le club Porsche a bénéficié d’une dérogation, le niveau sonore de la manifestation a été contrôlé tout au long de la journée et de nombreuses annonces ont été diffusées pour encourager les Porschistes à lever le pied dans la ligne droite afin de limiter le nombre de décibels… Fort heureusement tout le monde a joué le jeu, ce qui est encourageant puisque c’est l’avenir du circuit qui en dépend. Il serait dommage de retirer les tribunes couvertes (qui créent un écho pour les riverains..) ou pire, que le circuit disparaisse (surtout que d’après les rumeurs le lieu pourrait devenir en cas de fermeture une école de pilotage au mieux, un centre de sécurité routière ou même…. lotissement !). Avec ce succès, et le nombre important de visiteurs, c’est la preuve que ce circuit est encore prêt à vivre et à faire battre le coeur des passionnés !

Via Club Porsche Auvergne
Crédit photos : Romuald Terranova et Nicolas Verneret – N&R Photography for Blogautomobile.fr