La plus puissante, la plus rapide, la plus impressionnante. Cette nouvelle Corvette ZR1 collectionne les superlatifs, alors que cette génération va prochainement quitter la scène automobile.

C’est du brutal ! La Corvette ZR1 n’hésite pas à montrer très clairement ses ambitions avec une aérodynamique impressionnante : le bouclier avant est remanié et dispose de nouvelles aérations destinées à alimenter un air frais un des 13 radiateurs. Le capot dispose lui aussi d’un extracteur et d’un bossage permettant de laisser de la place au gros compresseur Eaton qui se cache en-dessous.

Quant à la poupe, si le diffuseur reste relativement sobre, difficile de faire l’impasse sur le monstrueux aileron, fixé directement au châssis, comme sur la version de compétition C7.R. Cet aileron existe d’ailleurs en deux versions : Low Wing, optimisé vitesse pure, et High Wing, réglable, et optimisé pour offrir le maximum d’appui en courbes. Cet aileron High Wing (donné pour 430 kg d’appui) fait partie du poétique pack ZTK Performance, comprenant également des éléments en fibre de carbone, un train de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 et des réglages spécifiques de châssis et de suspension.

Outre une esthétique très inspirée du dernier opus de Need for Speed, la ZR1 c’est avant tout un moteur. Un bon gros bloc V8 LT5 de 6,2 litres. Doté d’un monstrueux compresseur Eaton, il délivre 765 ch DIN et 969 Nm de couple ( ! ), de quoi faire fumer vos Michelin au premier drag race venu. Les boîtes de vitesse auront fort à faire pour tenir cette cavalerie. L’heureux acheteur pourra choisir entre une classique BVM à 7 rapports ou une inédite boîte automatique à 8 rapports, une première pour une ZR1. La Corvette reste bien sûr une pure propulsion.

Les performances sont à l’avenant avec une vitesse maxi de 338 km/h, record absolu pour une Corvette de série. Le 0 à 100 n’a pas été communiqué, mais la cible est clairement la Dodge Challenger SRT Demon et ses 2,3 secondes sur l’exercice du 0 à 60 mph.

La Corvette ZR1 sera en vente aux Etats-Unis à partir du printemps 2018. Aucune information sur une éventuelle importation de ce petit monstre dans nos contrées n’a été communiquée. Le prix aux Etats-Unis devrait être proche des 120 000 $, soit une sacré affaire pour cette concurrente des Porsche 911 GT2 RS ou Ferrari  488 GTB, vendues le double voire le triple. Il s’agit sans doute de la dernière version de cette génération de Corvette, car la C8 arrive très bientôt et devrait être dotée, pour la toute première fois, d’un moteur en position centrale arrière. Une vraie révolution pour ce classique de la muscle car américaine.

Crédits photos : Chevrolet/Corvette