Daihatsu, le premier constructeur japonais…si, si, premier dans le temps puisque la marque existe depuis 1907, va dévoiler ou présenter lors du salon de Tokyo 2009 pas moins de 5 voitures ou véhicules nouveaux, restylés. Ainsi il y aura la Cocoa, la Basket Concept, la Decadeca Concept, la Tanto Exe et la e:S Concept. Et il est possible que l’on découvre une sixème auto qui pourrait être soit le successeur de la Copen, soit celui du mini SUV Terios… A suivre donc .

logo

En quelques lignes et quelques photos, je vais tenter de vous parler de chacun des modèles attendus. N’oublions pas que toutes ces autos sont des keis ( ou keijidosha ), c’est à dire des autos qui bénéficient au Japon d’un régime fiscal particulier, de la possibilité de circuler dans le centre de certaines grandes villes, de pouvoir se garer en ville sans jusitifier d’une place de parking ou d’un garage, d’un régime très préferentiel d’assurance, en contre partie d’une longueur maximale de 3.40 m exactement, d’une largeur de 1.48 m et d’une hauteur de 2 m ( je vous laisse imaginer le modèle long de 3.30 m , large de 1.35 m mais haut de 1.98 m !!! ).la cylindrée maximale des moteurs est fixée à 660 cm3 en version atmo ou turbo et en général les puissances varient de 45 à 75 chevaux. Au Japon, on distingue les kei des autres autos grâce à leur palques d’immatriculation qui sont de couleur jaune et noire. En 2007, les keis ont représenté quelques 32 % des immatriculations totales de voitures et 57 % de celle des camions…c’est dire l’importance de ces autos. On parle d’un chiffre d’immatriculation qui pourrait frôler les 50% du marché en 2009 du fait de la crise et du coût de l’énergie.

Pour complèter le topo, il faut savoir que Daihatsu fait partie du groupe Toyota depuis 1967 et dispose d’une gamme conséquente d’environ 13 ou 14 modèles selon les années. Les keis représentent 98.5% des ventes de Daihatsu au Japon car Toyota a totalement ou presque laissé ce secteur du marché à Daihatsu qui se bat surtout contre Suzuki autre grand du segment des petites autos. La marque distribue, hélas de manière bien trop confidentielle, en Europe 6 modèles de sa gamme avec des petits chiffres d’immats en France notamment oùDaihatsu vend bon an, mal an aux environs de 1500 à 2000 autos par an.

La Daihatsu Basket Concept : Chez Daï, comme disent les initiés, on fait dans le simple, le pas cher, le fiable, le peu énergivore c’est comme ça qu’est née la Basket Concept, une petite auto qui reprend tous ces principes plus ceux de la légereté, de simplicité, de la praticité et on dévoile une petite auto sommaire et ultra simple dans sa conception qui ferait presque penser à celle de la 2CV ou de la R4. Y’ a de la Tong ou de la sandale de Geisha dans la conception de cette auto tant tout est simple, facile d’entretien, peu énergivore ( à construire et à utiliser ).

Daihatsu-Basket-Concept-1

Ici deux portes, des panneaux de carrosseries ultra simples, 4 places, un arceau de sécurité , une capote rudiementaire et une planche de bord qui l’est tout autant, un moteur 660 cm, une BVA4 et c’est parti pour une auto qui pourrait faire un tabac sur le marché pour son esprit mais aussi son prix .

daihatsu_basketDaihatsu-Basket-Concept-2Daihatsu-Basket-Concept-3Daihatsu-Basket-Concept-4

basket-(4)

La Daihatsu DecaDeca Concept : Ou comment faire d’une micro camionnette une vraie auto multi usages, ultra pratique, sobre, peu gourmande et permettant toutes les propositions d’agencement en fonction des besoins. Un plancher plat, 3 des 4 sièges entièrement repositionnables ou amovibles, une batterie d’accessoires autant pour les loisirs, le transport de la petite famille, le boulot ou même le repos. Toujours le 660 cm3 mais ici en verion turbo, la BVA4, des cotés différents avec des portes qui s’ouvrent à 135° pour faciliter l’accès et les manipulations, une planche de bord simplifée, verticale et digitale pour gagner en volume, des siège très aériens et aérés pour aider à la circulation de l’air, l’entretien, l’hygiène et le poids et voilà une petite auto qui aurait surement sa place sur nos marchés urbains.

Daihatsu_decadeca-2Daihatsu_decadeca-3Daihatsu_decadeca-4Daihatsu_decadeca-1Daihatsu_decadeca-6Daihatsu_decadeca-7Daihatsu_decadeca-8Daihatsu_decadeca-9Daihatsu_decadeca-11

Là encore, on constate la simplicité des formes de la carrosserie gage d’un moindre coût de production, d’un moindre coût de réparation, d’une masse moins élevée et donc au final d’une auto plus économe.

Daihatsu_decadeca-10

decadeca-(2)

La Daihatsu Mira Cocoa : Alor que que la Mira Gino , connue chez nous sous le nom de Trévis ( la mini Mini à 4 portes…) tire sa révérence et quitte le marché, voici la Cocoa qui va lui succèder sur le marché japonais puis surement sur le notre l’an prochain. Selon Daihatsu, la Cocoa poursuit le même dessein que la Trevis et est surtout destinée à la clientèle féminine et urbaine. Elle se veut sympathique, conviviale, joviale, pratique mais aussi confortable et relaxante (..surtout en ville et en secteur péri urbain ). La Cocoa est dotée d’une niveau d’équipement de bon niveau avec clim, radar et caméra de recul, kits de personnalisation, tissus intérieurs divers et variés pour séduire la clientèle. Elle aussi est motorisée par le moteur 660 cm3 DVVT en version atmo de 58 chevaux associé à la BVA4 ou à la boite CVT pour encore plus de douceur mais…surement encore moins de vivacité ! Il faut savoir que cette auto profite au Japon, du fait de ses très basses consommations, du bonus écolo maximal qui font dire à Daihatsu que l’objectif annuel de 36.000 ventes est largement à portée. Pour nos marchés, attendons de voir ce que le groupe Emile Frey va décider et il est fort probable que nous en saurons plus lors du salon de Genève 2010.

daihatsu Mira CocoaDaihatsu-Mira-Cocoa-3Daihatsu_Mira_Cocoa_04Daihatsu_Mira_Cocoa_05Daihatsu_Mira_Cocoa_06Daihatsu_Mira_Cocoa_09Daihatsu_Mira_Cocoa_10Daihatsu-Mira-Cocoa-1Daihatsu-Mira-Cocoa-2Daihatsu-Mira-Cocoa-4Daihatsu-Mira-Cocoa-5Daihatsu-Mira-Cocoa-9Daihatsu-Mira-Cocoa-12Daihatsu-Mira-Cocoa-13Daihatsu-Mira-Cocoa-10Daihatsu-Mira-Cocoa-8Daihatsu-Mira-Cocoa-7Daihatsu_Mira_Cocoa_11

La Daihatsu e:S : Drôle de nom pour une petite auto mais e:S veut dire Eco & Smart, aussi pour être dans l’air »pur  » du moment, Daihatsu ne développe pas une utopiste voiture électrique, une couteuse auto hybride ou une encore plus onéreuse voiture à hydrogène ou pile à combustible mais se contente d’optimiser au maximum son savoir faire,  sa technologie et ses compétences. Ainsi cette petite e:S est équipée toujours du 660 cm3 mais profite d’une nouvelle injection optimisée, d’un système Stop and Start, d’une masse réduite ( 699 kg ), de matériaux utilisés simplement et au bout du compte une petite voiture qui ne consomme que 3.2 L/ 100 km et qui est en parfaite adéquation avec les préoccupations du moment du point de vue écologique et énergétique. Cette e:S semble aussi préfigurer la kei de base de la gamme Daihatsu Japon et se situera en dessous de la déjà très peite Cuore disponible sur nos marchés européens.

Daihatsu-ES-Concept-2Daihatsu-ES-Concept-1Daihatsu-ES-Concept-4Daihatsu-ES-Concept-3

La Daihatsu Tanto Exe : Non , elle ne remplace pas la Tanto renouvelée l’an passé, mais cette Tanto Exe va l’accompagner sur le marché de la boite à chaussures qui se prend pour un monospace et qui fait un carton au Japon en compagnie de la Daihatsu Move et de la Suzuki Wagon R. Par rapport à la Tanto « normale » cette Tanto exe se veut plus monospaciale, plus riche  en matière d’équipement et de fintion. Elle bénéficie comme tous les microspaces de la marque d’une version « Custom » qui la rend plus luxueuse et plus sportive…au moins dans l’esprit parce qu’ici aussi c’est le 660 cm3 en version atmo ou turbo qui officie en association avec la BVA.

Daihatsu_Tanto_exe-4Daihatsu_Tanto_exeDaihatsu_Tanto_exe-5Daihatsu_Tanto_exe-1Daihatsu_Tanto_exe-2Daihatsu_Tanto_exe-3Daihatsu_Tanto_exe-6Daihatsu_Tanto_exe-7Daihatsu_Tanto_exe-8Daihatsu_Tanto_exe-9

exe_tanto-(2)

 Voilà en quelques lignes et quelques photos, les nouveautés annoncées de Daihatsu pour ce salon de Tokyo qui, finalement, ne s’annonce pas sous de si mauvais hospices pour les constructeurs japonais.

Pour ceux qui ne connaitrait pas Daihatsu en France, deux photos des modèles emblématiques de la marque, la Trévis et la Copen.

Daihatsu_Trevis_vl_greendaihatsu_copen_z

Via Daihatsu.